Montréal: Bouchard ravit ses supporters

Reuters

La Canadienne Eugenie Bouchard a remporté son premier match depuis trois ans devant son public lors du 1er tour du tournoi de Montréal, mardi.

Très attendue, Bouchard, 22 ans, a ravi le public canadien en venant à bout de la Tchèque Lucie Safarova, 28e mondiale, 6-3, 3-6, 7-6 (7/3).

Bouchard, ancienne N.5 mondiale désormais à la 42e place du classement WTA, n'avait plus signé de victoire dans le tournoi canadien, qui se dispute alternativement à Montréal et Toronto, depuis 2013 où elle avait battu la Russe Alisa Kleybanova au 1er tour, avant de chuter au tour suivant.

"Le soutien du public a été incroyable", a souligné Bouchard qui n'a jamais dépassé le 2e tour à Montréal ou Toronto.

Au prochain tour, elle sera opposée à une cliente sérieuse, la Slovaque Dominika Cibulkova (N.10), victorieuse de la Colombienne Mariana Duque-Marino (N.81) 6-2, 6-2.

Déjà privée de la N.1 mondiale Serena Williams, les organisateurs ont perdu quelques minutes seulement avant son entrée en lice l'Espagnole Garbine Muguruza, lauréate de son premier titre du Grand-Chelem en juin à Roland Garros.

La 3e mondiale, victime d'une gastro-entérite, a laissé sa place à l'Américaine Varvara Lepchenko (N.50) qui se retrouve en 8e de finale après avoir battu la Britannique Naomi Broady (N.84) 6-4, 3-6, 6-3.

La Roumaine Simona Halep, 5e mondiale, a elle aussi empoche son billet pour les 8e de finale grâce à sa victoire devant l'Australienne Daria Gavrilova (N.45) 6-2, 6-3.

Deux jours après sa victoire en finale à Stanford face à l'Américaine Venus Williams, le premier titre de sa carrière, la Britannique Johanna Konta n'a pas tremblé face à l'Américaine Shelby Rogers (N.52) 6-4, 6-2.

Désormais 14e mondiale, Konta défiera au prochain tour l'Américaine Vania King (N.120) et sera aux prises ensuite, en cas de succès, à Lepchenko.

Elle peut, si sa semaine canadienne se déroule bien, taper à la porte du top 10 mondial, où seules trois Britanniques ont évolué dans le passé, Virginia Wade, Sue Barker et Joe Durie.