Miami: Andreescu renversante, Garcia revigorée

AFP

La Canadienne Bianca Andreescu est passée tout près de l'élimination dès le 1er tour du tournoi de Miami jeudi, quatre jours après son sacre à Indian Wells, tandis que la N.1 française Caroline Garcia a fait mordre la poussière à la Bélarusse Victoria Azarenka.

C'est peut-être un heureux présage pour Andreescu. Comme à Indian Wells, son adversaire du 1er tour s'appelait Irina-Camelia Begu et la Roumaine lui a posé à nouveau de nombreux problèmes.

Dans la deuxième manche, Begu a mené 5-1 et s'est offert une balle de match, avant de servir deux fois pour le match.

Mais Andreescu, méconnaissable jusque là, a fini par se réveiller et a enchaîné les points pour s'imposer après deux heures et 32 minutes de jeu en trois sets 4-6, 7-6 (7/2), 6-2.

"Tout était nouveau, le tournoi, l'ambiance, le court, il m'a fallu un peu de temps pour prendre mes marques", a expliqué la Canadienne d'origine roumaine qui a remporté le prestigieux tournoi d'Indian Wells à sa première participation et avec le statut d'invitée, du jamais-vu dans l'histoire du rendez-vous californien.

"C'est comme si j'avais besoin de perdre pour me réveiller, je suis contente de la façon dont j'ai géré cette situation", a-t-elle ajouté.

A 18 ans, la nouvelle sensation du tennis féminin, qui était 152e mondiale début 2019, a en effet montré beaucoup d'aplomb et de sang-froid.

"J'ai énormément confiance en moi en ce moment, si vous avez foi dans votre jeu et dans ce que vous faites à l'entraînement, tout est possible", a assuré la 24e mondiale.                  

Paire n'a plus de plaisir                                   

Sa prochaine adversaire, l'Americaine Sofia Kenin (34e), est la dernière à l'avoir battue, en demi-finale du tournoi d'Acapulco.

"Je n'avais pas produit mon meilleur tennis ce jour-là face à elle, si je continue à jouer comme je joue ces derniers temps, j'espère faire mieux vendredi", a-t-elle insisté.

Alors qu'elle restait sur une élimination d'entrée à Indian Wells, Caroline Garcia s'est rassurée avec un succès de prestige face à Azarenka, ancienne N.1 mondiale et triple lauréate de l'épreuve.

Elle a empoché son billet pour le 3e tour en deux sets (6-3, 6-4) et va pouvoir défier l'Allemande Julia Görges, 15e mondiale.

"Azarenka avait +fait+ demi-finale l'année dernière ici et c'est un tournoi où elle a toujours bien joué. Ca me fait du bien de gagner aujourd'hui", s'est réjoui la Lyonnaise.

"C'est une victoire importante pour la confiance, il y a des choses qui se mettent doucement en place", a-t-elle assuré.

Si Alizé Cornet est venue à bout en deux jours de la Bélarusse Vera Lapko (64e), 7-5, 6-7 (7/9), 6-1, Kristina Mladenovic a encore chuté d'entrée, comme à Indian Wells, face face à la Chinoise Wang Yafan (50e) 6-3, 6-3.

Dans le tableau masculin, c'est passé pour Jérémy Chardy, vainqueur du Chilien Nicolas Jarry (79e), et pour Adrien Mannarino, tombeur du Slovène Aljaz Bedene (69e),  mais pas pour Pierre-Hugues Herbert ni pour Benoît Paire.

"Il faut juste à un moment donné que je retrouve le plaisir à être sur le court", a avoué Paire (67e) après sa défaite contre l'Espagnol Feliciano Lopez (94e).

Enfin, Ugo Humbert, 63e mondial à 20 ans, s'est battu pendant plus de deux heures et demie avant de s'avouer vaincu face à l'Américain Mackenzie McDonald (60e) 6-4, 6-7 (4/7), 7-6 (7/4).