Andreescu retrouve déjà Kerber, Thiem sombre

Reuters

Moins d'une semaine après leur duel en finale à Indian Wells, Bianca Andreescu et Angelique Kerber vont se retrouver au 3e tour du tournoi de Miami samedi, tandis que Dominic Thiem n'a pas digéré son sacre en Californie et a chuté d'entrée.

Passée tout près de l'élimination jeudi face à la Roumaine Irina-Camelia Begu qui s'est offert une balle de match, avant de s'incliner 4-6, 7-6 (7/2), 6-2, Andreescu n'a pas traîné lors de son match du 2e tour.

Elle a dominé l'Américaine Sofia Kenin (6-3, 6-3) qui l'avait battue début mars en demi-finales du tournoi d'Acapulco.

"Je savais à quoi m'attendre et j'ai clairement mieux joué qu'à Acapulco", a avancé la Canadienne pour justifier sa victoire relativement facile.

Elle a signé contre Kenin sa 30e victoire de la saison --soit plus qu'aucune autre joueuse en 2019--, sa neuvième consécutive.

"J'ai confiance en mon tennis, mais j'essaie de ne pas trop de me focaliser sur les chiffres ou de ne trop réfléchir à ce que je suis en train d'accomplir", a assuré la 24e mondiale, devenue dimanche la première bénéficiaire d'une "wild card" à s'imposer à Indian Wells.

Elle va justement retrouver Kerber qu'elle a battue en finale du tournoi californien (6-4, 3-6, 6-4).

                  
Williams sans convaincre

 
                  
L'Allemande, 4e mondiale, a été malmenée pour son entrée en lice par la Tchèque Karolina Muchova, 113e mondiale.

Elle s'est finalement imposée après deux heures et huit minutes de jeu en trois sets 6-3, 3-6, 6-3.

Mais Andreescu, 18 ans, s'attend à "un match difficile": "la finale aurait pu tourner en sa faveur, mais je sais maintenant comment elle joue et ce que je dois faire pour la battre", a-t-elle assuré.

Le 2e tour a été fatal à l'Ukrainienne Elina Svitolina qui avait atteint le dernier carré à Indian Wells.

Le N.5 mondiale a subi la loi de la Chinoise Wang Yafan (50e) 6-2, 6-4.
La N.1 mondiale Naomi Osaka a de son côté eu besoin de trois sets (6-0, 6-7 (3/7), 6-1) et de plus de deux heures de jeu pour battre la Belge Yanina Wickmayer (141e).

Pour son retour dans un tournoi qu'elle a remporté huit fois, Serena Williams n'a pas convaincu face à la Suédoise Rebecca Peterson (63e) qu'elle a battue laborieusement en trois sets 6-3, 1-6, 6-1.

"Je peux mieux jouer, il faut vite oublier ce match", a insisté l'ancienne N.1 mondiale qui sera opposée à la Chinoise Wang Qiang (18e).

                  
Djokovic rassuré        

   
                  
Dans le tournoi masculin, cinq têtes de série ont mordu la poussière, dont l'Autrichien Dominic Thiem et le Japonais Kei Nishikori.

Vainqueur dimanche dernier de son premier Masters 1000 en battant en finale le Suisse Roger Federer, Thiem n'a pas pesé lourd face au Polonais Hubert Hurkacz (54e).

Le nouveau N.4 mondial s'est incliné 6-4, 6-4 après seulement une heure et 17 minutes de jeu.

Nishikori, 6e mondial et finaliste de l'épreuve en 2016, a été éliminé par le Serbe Dusan Lajovic, 44e mondial, 2-6, 6-2, 6-3.

En revanche, Novak Djokovic s'est rassuré après son élimination dès le 3e tour à Indian Wells.

Le N.1 mondial a dominé l'Australien Bernard Tomic, 81e mondial, 7-6 (7/2), 6-2. 

"J'ai réussi un match solide contre un joueur atypique qui ne donne pas beaucoup de rythme et qui varie beaucoup ses coups", a noté "Djoko".

"Ce qui s'est passé à Indian Wells est oublié, j'ai eu beaucoup de temps pour m'entraîner et être prêt pour ce tournoi", a insisté le vainqueur de l'Open d'Australie 2019 qui sera opposé au 3e tour à l'Argentin Federico Delbonis (83e).