F1/GP d'Allemagne: pole position pour l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari)

AFP

Le leader du Championnat du monde partira sur la grille de départ dimanche devant les Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Ferrari). Victime d'un problème hydraulique en Q1, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), qu'il devance de huit points au classement, n'a pu prendre part à la suite de la séance et s'élancera au mieux de la 14e place.

Vettel a réalisé le meilleur temps (1 min 11 sec 212) dans les derniers instants, en devançant confortablement Bottas de 204/1000 pour conquérir sa cinquième pole de la saison.

"Dans le dernier tour, il me restait un surplus d'énergie, et j'ai réussi à tirer le maximum de la voiture", a-t-il expliqué.

"Je suis encore plein d'adrénaline!", s'est réjoui le quadruple champion du monde, qui a l'occasion de frapper fort lors de son GP national avec les problèmes rencontrés par son rival pour le titre.

"Voir tous ces drapeaux allemands dans les tribunes c'est génial", a souligné Vettel, alors que l'avenir de la F1 dans son pays est en danger.

"Le départ sera crucial, car en termes de rythme en course, on sera très proches", a souligné pour sa part Bottas.

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) occupera la 4e position dimanche.

Son équipier australien Daniel Ricciardo partira du fond de la grille après avoir reçu plusieurs pénalités suite à un changement de moteur.

Les Haas du Danois Kevin Magnussen et du Français Romain Grosjean ont signé un beau tir groupé, aux 5e et 6e rangs.

Les Renault de l'Allemand Nico Hülkenberg et de l'Espagnol Carlos Sainz Jr les talonneront, devant le Monégasque Charles Leclerc, une nouvelle fois brillant au volant de sa Sauber.

Les Français Esteban Ocon (Force India) et Pierre Gasly (Toro Rosso) ont été éliminés dès la Q1 et partiront en 14e et 15e positions, si Hamilton écope d'une pénalité pour un changement de boite de vitesses.