Ronaldo a quitté le stade avant la fin du match

Reuters

Les images télévisées ont montré Ronaldo, regard sombre, lâcher quelques mots en direction du banc de touche de la Juventus avant de rentrer directement aux vestiaires après avoir été remplacé par Dybala.

Et, selon la chaîne italienne Sky, il avait déjà quitté le stade quelques minutes avant le coup de sifflet final.

"Ronaldo, un problème ? Non, au contraire", a répondu son entraîneur Maurizio Sarri à une question d'un journaliste de Sky après le match.

"Déjà, je le remercie de s'être mis à disposition alors qu'il n'est pas dans une condition physique exceptionnelle. J'ai préféré le remplacer car il ne me semblait pas très bien. Mais il a tout fait pour être prêt à jouer", a ajouté Sarri.

"Etre énervé de sortir, c'est la normalité. Ca vaut pour tous les joueurs, surtout ceux qui ont fait des sacrifices", a-t-il encore estimé.

Interrogé sur le fait de savoir s'il allait "tirer les oreilles" au Portugais, Sarri a répondu "non, il y a un seuil de tolérance avec ceux qui essaient de tout donner".

"Cinq minutes de colère, ça me parait normal. Ca fait aussi plaisir à un entraîneur de voir un joueur furieux de sortir. C'est plus le contraire qui m'inquiéterait", a-t-il ajouté, avant de donner plus de détails sur l'état physique de Ronaldo.

"Il a eu ce petit problème au genou, il a pris un coup à l'entraînement. Il a une petite gêne depuis. Il est dans un moment où il ne peut pas s'entraîner plus que ça. Il a du mal à frapper à 100%", a-t-il dit.