Naples finit par une défaite

Reuters

Assuré depuis des semaines de finir deuxième du championnat d'Italie, sans possibilité d'aller plus haut ni de tomber plus bas, Naples a conclu sa saison samedi par une défaite 3-2 sur le terrain de Bologne lors de la 38e journée.

Dans ce match sans enjeu, Bologne ayant assuré son maintien la semaine dernière, les Napolitains ont d'abord été menés 2-0 (Santander 43e, Dzemaili 45e), avant de réagir par Ghoulam (59e, 2-1) et Mertens (77e, 2-2).

Mais en fin de match, l'ancien Toulousain Santander a offert la victoire à Bologne (3-2, 88e), ainsi que la 10e place provisoire, impensable quand Sinisa Mihajlovic a remplacé Filippo Inzaghi sur le banc en février.

Le club était alors 18e et relégable, avec deux victoires seulement en 21 journées. Depuis, Bologne a gagné neuf matches en 17 journées et est donc revenu dans la première partie de classement.

Dimanche, l'Atalanta Bergame (3e), l'Inter Milan (4e), l'AC Milan (5e) et l'AS Rome (6e) se disputeront à distance les deux dernières places en Ligue des Champions.

En bas de tableau, trois équipes chercheront à éviter de rejoindre Frosinone et le Chievo Vérone en Serie B.

Empoli (17e) est sur une bonne dynamique mais doit affronter l'Inter, alors que la Fiorentina (15e) et le Genoa (18e) sont face à face pour un duel qui vaut cher.

L'Udinese, 16e avec le même nombre de points que la Fiorentina, est assurée de se maintenir grâce à ses résultats dans les confrontations directes.