La Lazio Rome inarrêtable, Naples s'enfonce

Reuters

 

Naples ne s'en sort plus, la Lazio ne s'arrête plus. Alors que les vice-champions d'Italie ont encore été battus samedi (2-0) par la Fiorentina, les Romains ont ajouté une 11e victoire d'affilée à leur collection en écrasant la Sampdoria Gênes (5-1).
 
La Lazio est dans une forme exceptionnelle et continue à rêver. De Ligue des champions, sans aucun doute, et peut-être même de titre. Cette fois, c'est la Sampdoria de Claudio Ranieri, ancien joueur, entraîneur et grand supporter de la Roma, qui a été victime de l'élan laziale lors de cette 20e journée.
 
L'équipe de Simone Inzaghi a donc enchaîné un 11e succès alors que son buteur Ciro Immobile, lui aussi sur un nuage, a inscrit un triplé pour porter son total à 23 buts. De quoi croire au titre ?
 
La Juventus, leader, et l'Inter Milan (2e) n'ont pas encore joué leur match de la 20e journée. Mais la Lazio a de son côté un match en retard à disputer en février contre le Hellas Vérone. 
 
Le classement actuel est donc une photographie juste des forces en présence. Et après 19 matches joués, la Lazio n'est qu'à trois points de la Juve et à une longueur de l'Inter.
 
Ce parcours magnifique porte notamment la marque d'Immobile, qui est en avance sur le tableau de marche de Gonzalo Higuain quand celui-ci avait établi en 2017 le record de buts sur une saison de Serie A avec 36 buts.
                  
Naples creuse
                  
Après 20 journées, Immobile en est donc lui déjà à 23. Sur ses trois buts du jour, l'avant-centre de la Lazio a inscrit deux penalties, dont un qu'il avait lui-même obtenu.
 
Les deux autres buts romains ont été inscrits par Felipe Caicedo et Bastos. La Sampdoria (16e), qui était déjà menée 3-0 après 20 minutes, a sauvé l'honneur par Karol Linetty.
 
En soirée, Naples a de son côté poursuivi une série bien plus négative que celle de la Lazio. Battus 2-0 à domicile par la Fiorentina, les joueurs de Gennaro Gattuso en sont à trois défaites d'affilée et s'enfoncent encore un peu plus dans la crise.
 
Gattuso n'a pas réussi à redresser la triste situation laissée par Carlo Ancelotti et les dauphins de la Juventus la saison dernière sont désormais 13es, plus près de la zone de relégation (10 points) que du Top 4 qualificatif pour la Ligue des champions (11 points).
 
Les Napolitains ont même été dépassés par leurs bourreaux du soir. Grâce aux buts de Federico Chiesa et Dusan Vlahovic, la Fiorentina remonte à la 12e place.
 
Dans l'autre match du jour, Sassuolo (15e) a battu le Torino (8e) 2-1.