Mondial de Rugby: l'Angleterre met fin au règne des All Blacks et va en finale

AFP

En finale, samedi 2 novembre, les Anglais affronteront le vainqueur de l'autre demi-finale entre le pays de Galles et l'Afrique du Sud, jouée dimanche à Yokohama.

Les All Blacks abandonnent ainsi leur couronne, conquise en 2011 et conservée quatre ans plus tard. Ils restaient sur 18 victoires en Coupe du monde, depuis leur défaite en quart de finale de l'édition 2007 face à la France.

Les Anglais, seule équipe de l'hémisphère nord déjà sacrée championne du monde en 2003, accèdent eux pour la quatrième fois à une finale de Coupe du monde; puisqu'ils avaient été battus pour le titre en 1991 et en 2007.

"Il a fallu aller chercher très loin cette victoire, a souri Eddie Jones, le sélectionneur de l'Angleterre. On sait qu'il fallait qu'on soit dominateurs sur la ligne de front, ne pas leur offrir de temps ni d'espace. On est y parvenus. Cela a provoqué quelques erreurs de leur part et nous a aussi offert quelques rebonds favorables".

"En fait, notre meilleure attaque a été notre défense, a poursuivi Jones, qui avait été finaliste de la Coupe du monde en 2003 avec l'Australie. Je suis très content pour les joueurs. Ils ont vraiment travaillé dur pour arriver là où ils en sont".
                  
Hansen félicite les Anglais       
           
Dominateurs dans tous les secteurs et très agressifs en défense, grâce à laquelle ils ont laissé très peu d'espaces aux All Blacks, les Anglais menaient (10-0) à la mi-temps. Ils ont marqué le premier essai du match, après moins de deux minutes de jeu, grâce au centre Manu Tuilagi (2), transformé par le capitaine Owen Farrell. L'ouvreur George Ford a ajouté une pénalité juste avant la mi-temps.

George Ford a marqué trois pénalités en seconde période, au cours de laquelle les Anglais se sont efforcés de maintenir les All Blacks dans leur moitié de terrain.

Ils ont commis une seule erreur, sur un lancer en touché mal maitrisé à cinq mètres de leur ligne, permettant au 3e ligne néo-zélandais Savea de sauver l'honneur (57).

"D'abord, je voudrais féliciter l'Angleterre. Je pense qu'ils ont fait un énorme match de rugby et ils ont mérité de l'emporter. Il ne faut rien leur laisser parce qu'ils prennent tout (ce qu'on leur donne). Et en fait, c'est en cela que consiste le rugby", a déclaré Steve Hansen, le sélectionneur des All Blacks.