Tweet polémique sur Hong Kong: "Nous ne nous excusons pas" (patron de la NBA)

Reuters

"Nous ne nous excusons pas pour le fait que Daryl fasse usage de sa liberté d'expression", a dit M. Silver lors d'une conférence de presse, en référence au message posté vendredi dernier sur Twitter par le directeur général des Houston Rockets, Daryl Morey, lequel avait déclenché l'ire de la Chine.

La NBA ne va pas réglementer la parole des joueurs et salariés

La NBA ne va pas contrôler les propos des joueurs, de ses salariés ou des propriétaires de clubs, a déclaré le patron de l'Association américaine de basket-ball mardi après qu'un tweet d'un responsable des Houston Rockets a déclenché l'ire de la Chine.

Ce tweet posté vendredi dernier par le directeur général de la franchise texane des Houston Rockets, Daryl Morey, exprimait un soutien aux manifestants de Hong Kong. Il a été par la suite effacé. "La NBA ne va pas se mettre en situation de réglementer ce que les joueurs, ses salariés et les propriétaires de clubs disent ou ne disent pas sur ces questions", a déclaré le patron (commissioner) de la NBA Adam Silver dans un communiqué.