NBA: les Lakers se baladent face aux Knicks

AFP

Les Lakers, qui ont eu peur pour Anthony Davis victime d'une lourde chute, toutefois sans gravité, ont remporté une trentième victoire aisée face à New York, mardi lors d'une soirée NBA également marquée par un énorme dunk du Français de Detroit, Sekou Doumbouya.                 

. L.A. atteint les trente glorieuses                  

Une soirée presque tranquille: sans forcer, les Lakers ont fait parler leur supériorité dans tous les domaines pour s'imposer (117-87) face à des Knicks moins saignants que 48 heures plus tôt lors de leur courte défaite face aux Clippers.

Mais ils ont craint le pire pour Anthony Davis (5 points, 6 rebonds, 5 passes), qui a dû quitter le parquet au trosième quart-temps après être violemment retombé sur le sacrum (bassin) en tentant de contrer Julius Randle. L'inquiétude était très grande dans le regard de James et des autres Lakers, mais le choc, douloureux, a entraîné une contusion et non une fracture, a révélé la radio passée dans le vestiaire.

Le grand artisan de ce trentième succès (pour 7 défaites) a été LeBron James (31 pts, 5 rbds). Le "King", meilleur passeur de la Ligue, s'est cette fois contenté de 5 offrandes, mais il se montre de plus en plus "Magic" dans ce rôle de meneur. En témoigne ce lancer de quarterback, sa signature, qui a trouvé Avery Bradley à l'autre bout du parquet, sous les yeux de Jack Nicholson qu'on avait plus vu "courtside" depuis un moment.                 

. Portland à l'heure Anthony                 

Chérissant le money-time qu'il transforme souvent en "Dame-time", Damian Lillard a égalisé 99-99 face à Toronto, à 37 secondes du terme, d'un tir à trois points à plus d'un mètre derrière la ligne. Mais comme il avait à ses côtés Carmelo Anthony, particulièrement chaud, il a été partageur. Et bien lui en a pris, puisque ce dernier a marqué le panier de la victoire (101-99) à 3,3 secondes du buzzer.

"J'ai confiance en mes entraînements, en mon shoot. C'est un tir que je répète tous les jours, et il est rentré", a commenté le héros du soir, auteur de 28 points (dont 5/8 à trois points) et 7 rebonds.

Avec cette 16e victoire (22 défaite), Portland reste neuvième aux côtés de Memphis, qui a battu Minnesota (119-112). La lutte pour la huitième place, la dernière qualificative pour les play-offs et actuellement occupée par San Antonio, s'annonce serrée jusqu'au bout alors qu'il reste encore trois mois de saison régulière. 

Côté Raptors, toujours quatrième à l'Est et privé de Pascal Siakam (aine) et Marc Gasol (cuisse), Kyle Lowry a fait ce qu'il a pu (24 pts, 10 rbds), mais maladroitement (7/23 aux tirs).                 

. Chris Paul enfonce Brooklyn                 

En inscrivant 20 de ses 28 points dans le dernier quart-temps et la prolongation qu'il a lui même arrachée, la star d'Oklahoma City Chris Paul a été le bourreau de Brooklyn, qui a concédé sa sixième défaite d'affilée (111-103). Grâce à cette 21e victoire (16 revers), le Thunder conforte sa septième place à l'Ouest.                 

. Le poster-dunk de Sekou Doumbouya                  

Un homme sur ressorts s'élève et, jambes écartées, écrase un dunk d'une main sur la tête le coriace défenseur Tristan Thompson, envoyé à terre sur l'impact. Voilà l'action de la soirée réussie par le jeune Français (21 ans) Sekou Doumbouya, lors de la courte victoire de Detroit à Cleveland (115-113).

Vouée à être immortalisée en poster, l'action a déjà fait le tour des réseaux sociaux, où ont d'ailleurs fleuri les commentaires amusés ou impressionnés de certains "Frenchies" de NBA comme Nicolas Batum, qui a écrit +Oh @sekou_doums c'est pas bien...+ ou Rudy Gobert qui a posté un émoticone "yeux exorbités".

En l'absence pour une durée indéterminée de la star Blake Griffin, opéré mardi du genou gauche, Doumbouya a aussi justifié sa nouvelle titularisation avec 15 points marqués (3 interceptions, 2 rebonds).