NBA: Davis pallie le coup de mou de LeBron, Harden en feu

Reuters

Avec 33 points et 10 rebonds, Davis a volé la vedette à l'ailier-star dans ce qui ressemblait à un match de play-offs avant l'heure. Les Lakers, solides leaders de la conférence Est avec six victoires de rang, infligent à Miami sa première défaite à domicile de la saison après 11 matches.
"C'était comme un combat de poids lourds", a raconté LeBron James, comparant la rencontre aux combats de boxe entre Mohammed Ali et George Foreman. "Ce sont deux équipes qui ont un jeu physique et qui jouent extrêmement bien cette saison", a dit l'ancien de Miami, champion avec le Heat en 2012 et 2013.

LeBron, auteur -tout de même- de 28 points, 12 passes et neuf rebonds, a lui-même reconnu qu'il n'était pas dans son assiette et avait dû être secoué par ses coéquipiers.

"Il m'ont dit d'être moi-même. De me sortir les doigts et de jouer au basket", a-t-il lâché. Résultat, les Lakers, menés à la mi-temps, sont revenus et empochent leur sixième victoire consécutive.

En face, Jimmy Butler a marqué 23 points pour le Heat, qui a manqué deux occasions de recoller en toute fin de match.

A Orlando, Houston a infligé un cuisant 130-107 au Magic, qui restait pourtant sur quatre victoires de rang.

Orlando a fait l'erreur de choisir un marquage individuel pour tenter de contrer James Harden. Résultat: l'arrière des Rockets, en feu, a marqué 54 points. C'est son cinquième match à plus de 50 points cette saison, autant que tous les autres joueurs de NBA réunis.

"J'ai l'impression qu'il nous a battus à lui tout seul ce soir", a lâché l'arrière d'Orlando, Evan Fournier.

A Memphis, les Grizzlies n'ont rien pu faire contre Milwaukee et le retour de Giannis Antetokounmpo, auteur de 37 points et 11 rebonds. Les Bucks, vainqueurs 127-114 et leaders de la conférence Ouest, remportent leur 17e victoire consécutive et sont à trois succès d'égaler leur record historique remontant à la saison 1970-71.

A Philadelphie, Tobias Harris a marqué 31 points contre la Nouvelle-Orléans. Les 76ers, victorieux 116-109, restent la seule franchise invaincue à domicile, après 14 rencontres.