Miami ramène Houston sur Terre

REUTERS

Houston visait une 6e victoire d'affilée, jeudi à Miami, mais les Rockets sont retombés sur Terre: battus par le Heat (101-99), ils ont également perdu pour plusieurs matchs leur meneur phare Chris Paul qui s'est de nouveau blessé.

Forts de leur nette victoire assortie d'un record NBA de paniers à 3 points (26) contre Washington la veille, les Rockets semblaient maîtriser le Heat. Mais à 45-37 dans le 2e quart-temps, après un plongeon pour récupérer le ballon, Paul s'est attrapé la cuisse gauche et a rapidement quitté le parquet. Les premiers examens ont révélé une entorse des muscles ischio-jambiers (derrière la cuisse) et Paul n'a pas repris la partie.

"Il faudra du temps" avant qu'il revienne, a relevé son entraîneur Mike D'Antoni, alors que le joueur doit passer une IRM vendredi.

Cette défaite assortie de la blessure d'un de ses joueurs clés marque un coup de frein dans la remise en orbite de Houston. Après un début de saison difficile, les Rockets avaient en effet enchaîné 5 victoires d'affilée qui les avaient faits remonter de la 14e à la 7e place de la conférence Ouest en l'espace d'une semaine. Ils sont désormais 8es (16 v-15 d).
                  
"Trouver comment faire"                  
                  
Et sans Paul, les prochains matchs risquent d'être compliqués pour Houston: l'an dernier, les Rockets avaient perdu les matchs 6 et 7 de la finale de conférence et avaient donc été éliminés en l'absence de Chris Paul pour le même type de blessure.

"Ca fait partie du jeu, a tempéré James Harden, auteur de 35 points et 12 passes décisives jeudi. Il faut trouver comment faire sans lui. Les blessures ça arrive et cela donne des chances à d'autres joueurs d'entrer en jeu".

Dans l'autre match de la soirée, à Los Angeles les Clippers ont mis un terme à une série de quatre défaites d'affilée en battant Dallas (125-121).

La franchise californienne est 6e de la conférence Ouest (18 v-13 d) tandis que la texane est 11e (15 v-15 d) après cette quatrième défaite consécutive dont trois à l'extérieur. Les Mavericks, qui ne se sont imposés que deux fois à l'extérieur depuis le début de la saison, ont encore deux matchs à jouer avant de retrouver leur parquet: samedi à Oakland face au double champion en titre Golden State et dimanche à Portland.

Par ailleurs, le pivot australien de Boston Aron Baynes a été opéré de la main gauche qu'il s'était fracturée jeudi face à Phoenix et sera indisponible pour les Celtics entre quatre et six semaines, a annoncée la franchise la plus titrée de NBA.