MotoGP/GP de Rép. tchèque: 2e victoire de la saison pour Andrea Dovizioso, Zarco 7e

AFP

Andrea Dovizioso (Ducati) a remporté sa deuxième victoire de la saison en s'imposant au Grand Prix de République tchèque de MotoGP, dimanche sur le circuit de Brno, 10e manche du Championnat du monde, alors que le Français Johann Zarco (Yamaha Tech3) s'est classé 7e.

Dovizioso, qui a disputé son 100e Grand Prix avec Ducati, s'était élancé de la position de pointe pour la première fois depuis 2016. Il a ainsi apporté à Ducati une première victoire à Brno depuis celle de l'Australien Casey Stoner en 2007.

"Je ne m'attendais franchement pas à être aussi rapide aujourd'hui. Je suis très heureux pour toute mon équipe", a confié Dovizioso, déjà vainqueur du premier Grand Prix de la saison, au Qatar.

Avec un chrono de 41 min 07 sec 728/1000, il a devancé de 178/1000 l'Espagnol Jorge Lorenzo, également au guidon d'une Ducati, et de 368/1000 le leader espagnol du classement provisoire Marc Marquez (Honda), quadruple champion du monde dans la catégorie reine.

Toujours en tête du classement provisoire avec 181 points, Marquez bénéficie désormais d'une avance de 49 points sur Rossi et de 68 points sur Dovizioso. L'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha) s'est vu reléguer au 4e rang avec 109 points, après n'avoir pas fini le premier tour de la course de Brno, suite à un accrochage avec l'Allemand Stefan Bradl (Honda) à hauteur du 3e virage.

Cinquième au classement provisoire avant la course de Brno avec le même nombre de points que Dovizioso (88), Zarco qui espérait réintégrer le Top 5 à Brno, est désormais 6e, avec 97 points.

Le deuxième pilote français en MotoGP, Sylvain Guintoli (Suzuki) a quant à lui réalisé le 19e chrono, sur les 20 pilotes classés.

Absent du Top 5 lors des cinq dernières éditions du Grand Prix de République tchèque, Dovizioso est resté la plupart du temps en tête de la course. Tout d'abord en duo avec l'Italien Valentino Rossi sur Yamaha, puis il a livré une bataille passionnante au cours des derniers tours avec Lorenzo et Marquez.

Enfant chéri des gradins à Brno où il a remporté en 1996 son premier Grand Prix en 125cc, Rossi a fini sous le podium, à 2 sec 902/1000 du vainqueur.