MotoGP: un Grand Prix en Indonésie dès 2021

AFP

"L'Indonésie est un marché clé pour nous avec un pourcentage considérable de de fans de sport automobile vivant ici", a réagi Carmelo Ezpeleta, le patron de Dorna, promoteur du MotoGP, dans un communiqué.

L'agence de développement touristique du pays (IDTC) avait annoncé dès vendredi la signature d'un contrat de trois ans (2021-2023) pour un Grand Prix qui doit avoir lieu sur un nouveau circuit d'une longueur de 4,32 kilomètres avec 18 virages, qui serait, hors temps de course, une rue classique pour la population du "Mandalika", une station touristique constituée de plages et autres grands hôtels.

L'Indonésie suit ainsi la route pavée par la Thaïlande, arrivée en 2018 sur le circuit mondial MotoGP, qui voit en l'Asie du Sud-Est en forte croissance un marché prometteur avec un fort intérêt pour ce sport mécanique.