GP de Valence - Moto3: Jorge Martin enfin victorieux

AFP

Parti de la pole position, le pilote de 19 ans  était monté huit fois sur le podium cette saison mais jamais sur la plus haute marche.

Il a acquis suffisamment d'avance dimanche matin sur le circuit Ricardo Tormo pour franchir la ligne d'arrivée en roue arrière.

Martin a en effet profité de la chute après deux tours de l'Argentin Gabriel Rodrigo, qui a abandonné, et de l'Espagnol Joan Mir (Honda), qui s'est alors retrouvé 19e.

"Jorge a été extrêmement fort et il mérite vraiment cette victoire", a souligné Joan Mir.

Sacré champion du monde il y a trois semaines en Australie, le pilote majorquin de 20 ans souhaitait égaler le record de 11 succès sur une saison appartenant à l'Italien Valentino Rossi, nonuple champion du monde.

Pour sa dernière course dans la catégorie avant de passer l'an prochain en Moto2, il a prouvé qu'il était bien le plus fort cette saison avec une superbe remontée qui lui a permis de finir à la 2e place.

"C'est la dernière course de ma carrière en Moto3 et même si la victoire n'a pas été au rendez-vous, j'en garderai un super souvenir", a confié Mir.

Fabio Di Giannantonio (Honda) a chuté après avoir heurté l'arrière de la moto de l'Espagnol Marcos Ramirez (KTM) dans la ligne droite, mais heureusement pour l'Italien il n'a pas été percuté par d'autres pilotes.

Ramirez a terminé 3e et monte pour la deuxième fois de la saison sur le podium.

L'Italien Dennis Foggia (KTM), parti 15e et qui a fini 7e, a brillé pour son troisième départ en Moto3. 

Ce protégé de Valentino Rossi, âgé de 16 ans, a été sacré champion du monde junior le mois dernier après avoir écrasé ses adversaires.

L'an prochain, il disputera l'intégralité de la saison de Moto3 au sein de l'équipe Sky Racing Team VR46, fondée en 2014 par Rossi.

Moto2: troisième victoire d'affilée pour Oliveira, Morbidelli 2e

Le Portugais Miguel Oliveira (KTM) a remporté dimanche sa 3e course d'affilée en Moto2 lors du Grand Prix de Valence, un succès dans le dernier GP de la saison qui lui permet de terminer 3e du Championnat.

 

Sacré champion du monde en Malaisie il y a deux semaines, l'Italien Franco Morbidelli (Kalex) a pris la deuxième place après avoir longtemps mené la course, sa dernière avant de rejoindre la catégorie MotoGP en 2018. Il n'est donc pas parvenu à égaler le record de l'Espagnol Marc Marquez, qui avait gagné neuf courses de Moto2 en 2012.