Bayern Munich: Rummenigge promet des recrues

Reuters

Le patron du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, a promis lundi que le champion d'Allemagne, dont l'effectif actuel a été jugé pas assez compétitif par l'agent de Manuel Neuer, allait recruter de nouveaux joueurs.

"Nous devons attendre et voir. Nous sommes toujours à la recherche d'ailiers. Avec (Arjen) Robben et (Franck) Ribéry, nous avons perdu deux joueurs de valeur", a déclaré Rummenigge lors d'une conférence de presse en présence de l'une des recrues du club bavarois, le défenseur international français Lucas Hernandez.

"Je comprends qu'il y ait de l'impatience. Mais je ne suis pas du tout nerveux. (...) Nous procéderons à d'autres transferts d'ici le 2 septembre", date de la clôture du marché en Allemagne, a-t-il promis.

Il a rappelé que dans le passé, des arrivées avaient été enregistrées dans la dernière ligne droite de la période des transferts, dont celles de l'Espagnol Xabi Alonso ou du Néerlandais Robben, concrétisée "5 minutes" avant la clôture.

Rummenigge a notamment évoqué le cas de l'attaquant allemand de Manchester City, Leroy Sané, une piste qui n'est pas abandonnée, selon lui.

"Sané voulait penser à son avenir durant ses vacances, c'est ce qu'il a fait. Maintenant, nous devons attendre de voir si les choses bougent", a-t-il expliqué.

Le champion d'Allemagne, qui reprenait l'entraînement lundi, a été visé ce week-end par les critiques de l'agent de Manuel Neuer, Thomas Kroth, qui a jugé que l'équipe bavaroise n'était "pas encore compétitive", en particulier pour briller en Ligue des champions.

"J'ai eu un coup de fil avec Manuel Neuer. Thomas Kroth n'est pas le porte-parole de Manuel Neuer. C'est une opinion purement personnelle qu'a exprimée Kroth", a rétorqué Rummenigge.

L'ancien attaquant international a ajouté avoir trouvé "un peu étrange" la sortie de l'agent. "Nous avions une bonne et sérieuse relation jusqu'à présent".

L'entraîneur du club, Niko Kovac, avait lui déclaré le 27 juin vouloir "encore quatre joueurs" pour boucler son effectif.

Lucas Hernandez, transféré de l'Atletico Madrid pour 80 millions d'euros, montant record déboursé par un club allemand, a de son côté exprimé sa "fierté" de jouer pour le Bayern, dans l'axe ou sur le côté gauche de la défense.

Opéré fin mars du genou droit, Hernandez, 23 ans, a assuré que sa rééducation se déroulait "bien" et attend le feu vert des médecins pour s'entraîner avec l'équipe.