Transferts: Zidane ouvre la porte du Real à Pogba, "un joueur différent"

Reuters

"J'aime beaucoup le joueur, ce n'est pas nouveau. Je le connais personnellement, c'est pour ça que j'en parle naturellement", a dit Zidane en conférence de presse à la veille d'un match de Championnat d'Espagne contre la lanterne rouge Huesca dimanche.

"C'est un joueur vraiment différent, quelqu'un qui apporte ce que peu de joueurs apportent sur un terrain de foot, il est capable de tout faire. Il y a des milieux de terrain qui savent très bien défendre, d'autres très bien attaquer", a-t-il analysé. "Lui, il sait tout faire."

Zidane était interrogé sur de récents propos tenus par le champion du monde 2018, qui n'exclut pas de rejoindre un jour le Real, "un club de rêve" à ses yeux.

Et "Zizou" n'a pas caché être sensible au cri du coeur de son compatriote à l'égard du Real Madrid: "Un jour, s'il doit avoir une possibilité de faire autre chose après Manchester United, il a toujours dit que Madrid c'était un club qui l'intéressait beaucoup", a rappelé l'entraîneur français.

Pogba (26 ans), transféré en 2016 de la Juventus à Manchester United pour 105 millions d'euros, est sous contrat jusqu'en 2021 avec les Red Devils.
                  
Mbappé, Varane...                  
                  
Revenu en sauveur début mars sur le banc d'un Real en fin de cycle, Zinédine Zidane a promis "du changement" à l'intersaison, alimentant toutes les rumeurs de transferts. 

Les médias espagnols évoquent une enveloppe de recrutement pouvant aller jusqu'à 500 millions d'euros cet été pour rebâtir l'effectif et certains avancent même le chiffre de 280 millions euros à miser sur l'attaquant français Kylian Mbappé (PSG).

"Aujourd'hui, on ne peut pas dire que quelqu'un vaut 100, 150, 200 ou 300 millions, ce sont les clubs qui décident ça", a évacué Zidane, ancien meneur de jeu star du Real (2001-2006). 

"Moi quand je suis arrivé à Madrid pour 70 ou 72 millions d'euros, on disait déjà que c'était une folie de payer ça pour moi, et maintenant regardez où nous en sommes. On sait quel joueur (Mbappé) est, mais ce n'est pas mon joueur, donc je ne vais pas en parler par respect pour lui et pour son club", a souligné Zidane.

Au passage, le technicien merengue s'est également montré confiant dans sa capacité à retenir Raphaël Varane (25 ans) alors que la presse spécule sur d'éventuelles envies d'ailleurs de la part du défenseur français.

"Il y a des rumeurs, forcément. Quand tu es un joueur comme ça, on a envie de te recruter, et on a beaucoup parlé autour de ça. Mais moi, je le vois concentré, je le vois très bien ici. C'est le quatrième capitaine aujourd'hui, ce n'est pas anodin. Sa progression continue ici, il n'a pas fini de progresser", a conclu Zidane.