Handball - Objectif Tokyo 2020 pour Michaël Guigou

Reuters

"Tokyo, c'est un objectif que je me fixe. Je me sens toujours en forme et motivé. Cela me plairait de terminer ma carrière avec l'équipe de France lors des Jeux en 2020", a expliqué l'ailier gauche de Montpellier, avant son départ pour le Danemark où les Bleus débutent la Golden League jeudi.

Après les départs de Daniel Narcisse et Thierry Omeyer, qui ont pris leur retraite internationale début mai, Guigou (246 sélections) fait partie des trois derniers "Experts" historiques avec Nikola Karabatic et Luc Abalo (absent sur blessure au Danemark), les seuls désormais à avoir participé à l'épopée des Jeux de Pékin en 2008.

L'équipe de France, qui a conservé son titre mondial en début d'année, partira en janvier en Croatie (12-28 janvier) à la reconquête du trophée européen. "On y va pour gagner même si on a perdu deux grands joueurs (Narcisse et Omeyer)", estime Guigou.

"Nous n'avons peut-être plus un joueur à chaque poste capable de faire la différence à lui seul mais sans doute un effectif plus étoffé", ajoute l'ailier qui espère prolonger encore sa carrière en club à Montpellier, son équipe de toujours.

Lors de la saison 2015/16, Guigou avait rempilé pour cinq ans jusqu'en 2021 avec le MHB mais pas forcément en tant que joueur. 

Le contrat était organisé en deux phases: une première de deux ou trois ans en tant que joueur et une seconde de deux ou trois ans également envisagée dans le cadre d'un projet de reconversion au sein de l'encadrement.