Réduction de la peine requise contre Xabi Alonso

AFP

Le parquet a réduit à 2 ans et demi de prison la peine requise contre l'ancien joueur du Real Madrid Xabi Alonso, dont le procès à Madrid pour fraude fiscale s'est achevé jeudi, a-t-on appris auprès du tribunal.

Les procureurs, qui réclamaient auparavant 5 ans de prison, ont pris cette décision après le versement par l'ancien milieu international de 37 ans de trois millions d'euros, a indiqué un porte-parole du tribunal.
Xabi Alonso était jugé depuis mercredi pour une fraude fiscale présumée de deux millions d'euros, entre 2010 et 2012.

La sentence du juge est attendue dans les prochaines semaines, a indiqué le porte-parole.

Le parquet estime que l'ancien joueur de la Real Sociedad, de Liverpool, du Real Madrid et du Bayern de Munich, a utilisé une société basée sur l'île portugaise de Madère pour éviter de déclarer au fisc espagnol des revenus tirés de ses droits à l'image.

Il a également abaissé à deux ans et demi contre cinq ans les peines requises contre le conseiller fiscal d'Alonso, Ivan Zaldua, et l'administrateur de la société portugaise Ignasi Maestre.

Le tribunal de Madrid, où avait été menée l'instruction, avait d'abord classé l'affaire, en considérant qu'il s'agissait seulement d'un cas d'"optimisation fiscale", mais le parquet et le Fisc avaient contesté ce classement et le dossier avait été rouvert.

Ces dernières années, le fisc espagnol a ciblé de nombreux footballeurs vedettes, dont les superstars Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, tous deux condamnés à payer de grosses amendes pour fraude fiscale.