Portugal: le FC Porto évince son entraîneur Nuno Espirito Santo

Reuters

Le FC Porto, qui n'a pas gagné le moindre titre depuis quatre ans, a annoncé dans la soirée de lundi la rupture du contrat de son entraîneur, le Portugais Nuno Espirito Santo, nommé en juin 2016 à l'issue d'une nouvelle saison décevante.

Le club du nord du Portugal "est parvenu ce lundi après-midi avec l'entraîneur Nuno Espirito Santo à un accord mutuel pour la rupture de son contrat", a indiqué le FC Porto dans un communiqué sur son site officiel.

Nuno Espirito Santo, âgé de 43 ans et ancien gardien de but du club, avait débarqué chez les "Dragons" en juin 2016 pour remplacer son compatriote José Peseiro après une expérience d'un an dans le championnat espagnol à la tête de Valence.

Malgré une bonne seconde partie de saison, Porto n'a une nouvelle fois pas rempli sa vitrine à trophées pour la quatrième année consécutive. Éliminé prématurément de la Coupe du Portugal et de la Coupe de la Ligue portugaise, le FC Porto est tombé en huitièmes de finale de Ligue des champions face à la Juventus de Turin.  

En championnat, il aura longtemps été dans la roue du Benfica Lisbonne, les deux équipes se tenant en un point pendant une bonne partie de l'hiver avant une série de matchs nuls fatale aux Dragons.

Une cuisante défaite 3 buts à 1 face au modeste Moreirense lors de la dernière journée aura finalement clôturé le cycle Nuno Espirito Santo qui est tout de même parvenu à finir devant le Sporting Portugal dans la course à la deuxième place synonyme de qualification directe pour la Ligue des champions.

Avant de ramener Valence en Ligue des champions grâce à une quatrième place en Liga lors de l'exercice 2014/2015, Nuno Espirito Santo avait réussi l'exploit d'emmener le petit club de Rio Ave en finale de la Coupe du Portugal et de la Coupe de la Ligue portugaise en 2013/2014, lui permettant d'accéder à une compétition européenne pour la première fois de son histoire.