Macao refuse d'envoyer une équipe au Sri Lanka

.

La fédération de football de Macao a décidé de ne pas envoyer d'équipe au Sri Lanka pour un match de qualification de la Coupe du monde, en raison de craintes liées à la sécurité après les attentats meurtriers de Pâques.

Macao, qui a remporté 1-0 jeudi le match aller contre le Sri Lanka comptant pour les qualifications à la Coupe du monde 2022, devait jouer mardi le match retour. 

Mais l'association du football de Macao a indiqué samedi dans un communiqué de pas vouloir envoyer son équipe à Colombo "en raison des récentes attaques terroristes au Sri Lanka et par souci de sécurité personnelle de l'équipe". 

Elle a précisé avoir demandé à la Fifa, à la confédération asiatique de football et aux dirigeants du football du Sri Lanka de faire jouer la rencontre sur un terrain neutre, mais elle n'a encore reçu aucune réponse.

Cette décision porte un coup dur au sport au Sri Lanka, qui accueille depuis longtemps des rencontres internationales. Le pays a subi une série d'attaques jihadistes contre des églises et des hôtels à Pâques, qui ont tué plus de 250 personnes.