Le champion en titre Jeonbuk suspendu en 2017

Reuters

Le club sud-coréen Jeonbuk Hyundai, sanctionné dans une affaire de pots-de-vin versés dans son pays à des arbitres, a été suspendu pour 2017 en Ligue des champions d'Asie, compétition dont il est le tenant du titre, a annoncé mercredi la confédération asiatique (AFC). 

Jeonbuk Hyundai "ne peut prétendre disputer les compétitions de l'AFC en 2017 en raison de son implication indirecte dans des activités ayant eu pour but d'arranger ou influencer l'issue de rencontres du championnat sud-coréen en 2013 et 2014", annoncé l'AFC.

Le club, reconnu plus tôt coupable de matches arrangés dans son championnat par l'un de ses scouts, avait ainsi été sanctionné de neuf points de retrait par l'organisateur de cette compétition et écopé d'une amende supérieure à 80.000 euros.

Cela n'avait toutefois pas empêché le double champion en titre de Corée du Sud de remporter en novembre la Ligue des champions d'Asie au détriment de Al Ain (EAU), compétition pour laquelle il s'était de nouveau qualifié "sportivement".

Les règlements de l'AFC précisent toutefois qu'un club reconnu coupable de fraude sportive est automatiquement suspendu un an par l'instance continentale.

Jeonbuk Hyundai peut néanmoins faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), a précisé la ligue coréenne.