La paire Sané-Khazri a ébranlé Paris

Le défenseur sénégalais Lamine Sané et le milieu offensif tunisien Wahbi Khazri ont été les grands artisans du succès de Bordeaux contre le Paris SG (3-2), alors qu'un autre Sénégalais, Sadio Mané, a brillé face à Chelsea.

FRANCE

Si Bordeaux a battu le PSG dimanche (3-2), c'est en grande partie grâce à deux de ses internationaux africains. Le défenseur sénégalais et capitaine Lamine Sané, en prenant le dessus sur Thiago Silva, a ouvert le score d'une tête croisée sur un corner tiré par le Tunisien Wahbi Khazri, qui a ensuite inscrit le but du 2-1, encore de la tête. Sané, qui n'est pas impliqué sur les deux buts encaissés par les Girondins, a contribué à réduire la menace parisienne en contrôlant parfaitement Ibrahimovic et Lavezzi, et Khazri (8 buts en L1, son meilleur total) a été un poison constant pour les champions de France, influent dans le jeu à la fois à la création et dans la décision.

ANGLETERRE

Sadio Mané s'est montré impressionnant à Chelsea avec Southampton (1-1). Parti sur les chapeaux de roue, le meneur sénégalais a forcé Courtois à une superbe parade (13) puis a obtenu le penalty égalisateur en forçant Matic à commettre l'irréparable (18). Très actif et juste entre les lignes, il a posé de gros problèmes aux Blues, provoquant notamment les cartons d'Ivanovic et Cahill. Il a toutefois été également averti pour un tacle par derrière sur le latéral serbe. Auteur aussi de deux "bicyclettes" spectaculaires, la première hors-jeu, la deuxième contrée.

Ideye Brown, le buteur nigérian de West Bromwich Albion, a inscrit d'une jolie tête plongeante de près l'unique but de la victoire contre Stoke (1-0). Son 7e but en championnat, le premier depuis un mois.

Yannick Bolasie, ailier de Crystal Palace, a mis le feu au côté droit de Queens Park Rangers (3-1) et il finit la rencontre avec deux passes décisives. Désigné homme du match en raison de sa vitesse, de ses combinaisons, le Congolais de 25 ans en est désormais à six "assists" en championnat cette saison.

ESPAGNE

Nordin Amrabat a enfin retrouvé son sens de la finition: après deux mois sans marquer, l'attaquant marocain de Malaga a trouvé la faille contre Cordoue (2-0) dimanche d'une belle frappe rasante depuis le coin gauche de la surface. Ce but, son cinquième en Liga cette saison, a permis à Malaga de se mettre à l'abri en fin de match face aux Cordouans et se maintenir dans la course aux places européennes en Liga.

L'avant-centre Manucho et le milieu offensif Sofiane Feghouli ont chacun contribué à la victoire de leurs équipes respectives en étant passeurs décisifs. Contre Grenade samedi (3-1), l'attaquant angolais du Rayo Vallecano a impulsé l'égalisation des Madrilènes. Quant à l'Algérien de Valence, il a adressé une passe en retrait pour le deuxième but du club "che" contre le Deportivo La Corogne (2-0) vendredi.

ALLEMAGNE

A Berlin, le Tunisien Anis Ben-Hatira a joué à Spider-Man (la mode du masque!) après avoir ouvert la marque pour le Hertha (21e) mais c'est le Camerounais Joel Matip qui a été le héros du match en égalisant pour Schalke à la 90e minute (2-2). Le longiligne défenseur central (1,95 m) a jailli pour claquer de la tête son deuxième but d'une saison marquée par les blessures. L'Ivoirien Salomon Kalou est resté muet sur le front de l'attaque berlinoise. Relégué sur le banc et donné partant en fin de saison, le Ghanéen Kevin-Prince Boateng est apparu en fin de match.

Enfin, le duel entre l'attaquant gabonais de Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang et le buteur nigérian de Cologne Anthony Ujah s'est soldé par un nul sans but.