Finale de Coupe de la Ligue: déclarations

beIN SPORTS

Nasser Al-Khelaïfi (président du Paris SG):

"C'était très important de gagner la Coupe de la Ligue après la défaite contre Manchester City (en Ligue des champions). Comme tout le monde le sait, les deux dernières semaines n'ont pas été faciles du tout. Avec ce trophée, on va vraiment un petit peu respirer, se sentir un peu mieux. La saison n'est pas finie, on a un autre trophée à aller chercher, la Coupe de France. C'est aussi très important pour nous. L'objectif c'est les deux coupes."

Laurent Blanc: (entraîneur du Paris SG):

"Toutes les victoires font du bien, quand on arrive à gagner des matches et à plus forte raison des finales on est plus heureux, surtout quand il y a un trophée au bout. Je dis bravo à mon équipe. On s'attendait à ce que ce soit dur, Lille restait sur une série positive. Au niveau athlétique ils étaient mieux que nous, car ils n'avaient pas joué en milieu de semaine. Mais on a un peu plus l'habitude de gérer ces matches-là et c'est ce qui a certainement fait la différence. On ne banalise rien, quand vous gagnez un trophée c'est bien, mais trois fois de suite ça veut dire vraiment quelque chose. Je dis à mon équipe habituez-vous à gagner des trophées et détestez perdre. A dix contre onze, on a eu un surplus de motivation, il a fallu aller chercher la victoire. J'en retire beaucoup de positif, ça veut dire que l'équipe à encore faim de victoires, c'est bien de le savoir. On a toujours fait preuve d'orgueil, on en a toujours. Cette équipe, son staff, son entraîneur ont toujours de l'orgueil. Le match de Javier Pastore et l'entrée en jeu de Marco Verratti sont des points positifs. Pastore, s'il avait été apte, il aurait plus joué de matches. Marco récupère bien, comme quoi il peut arriver de bonnes nouvelles, ce sont des joueurs frais mentalement et physiquement. Paris va encore disputer 60 matches, il faut réfléchir à avoir un effectif plus important."

Sofiane Boufal (milieu offensif de Lille):

"C'est très dur, on est très déçu. Il faut féliciter Paris, même à dix, ils ont prouvé qu'ils étaient une grande équipe. On a été battu par plus fort que nous. Il faudra vite passer à autre chose, on a un match mercredi très important" (contre Angers en Ligue 1).