EURO 2016 : LA SUISSE RÊVE DE PASSER LES POULES

beIN SPORTS

Derrière l’intouchable Angleterre au parcours plus que parfait (10 victoires en 10 matchs), la Suisse s’est adjugée sereinement la place de n°2 dans le groupe E. La Nati a totalisé 7 victoires pour 3 défaites, suffisant pour ne pas subir la pression de la Slovénie, troisième du groupe. Battus aller-retour par l’ogre anglais puis en Slovénie, les coéquipiers de Xherdan Shaqiri ont comment souvent dans leur histoire buté lors des gros matchs. Le jeu peu enthousiasment de la Nati en qualifications s’est par la suite confirmé lors des matchs de préparation où les hommes de Vladimir Petkovic ont paru peu en forme. Inquiétant à quelques jours du début de la compétition…

D’autant plus qu’en France, la Nati espère enfin réaliser son rêve : franchir la phase de poules. Car aussi surprenant que cela puisse paraître, en trois Euro disputés, la Suisse n’a jamais réussi à dépasser les groupes. Même pas en 2008 lorsque la compétition était co-organisée avec l’Autriche. Ce souhait pourrait bien prendre forme sur les terres de son pays voisin en raison d’un groupe à la portée des Suisses. Avec la France, une vieille connaissance, l’Albanie et la Roumanie, la Nati a hérité d’une poule loin d’être insurmontable. Et avec l’Euro à 24, il sera toujours possible de figurer parmi les meilleurs troisièmes pour continuer de rêver.

Le joueur à suivre : Granit Xhaka

Même si la star de l’équipe reste Xherdan Shaqiri, malgré son départ du Bayern Munich à Stoke City, les supporters suisses auront les yeux rivés sur Granit Xhaka. Le milieu suisse a changé de dimension juste avant l’Euro en quittant Gladbach pour Arsenal. Un transfert remarqué qui lui confère des responsabilités beaucoup plus élevées en sélection désormais. Cet Euro sera doublement particulier pour le néo-Gunner car il retrouvera son frère en tant qu’adversaire. Après le duel des frères Boateng (Jérôme pour l’Allemagne et Kevin-Prince pour le Ghana), l’Euro va nous offrir le duel des Xhaka avec Granit pour la Suisse et Taulant pour l’Albanie. Les deux frères devront rapidement mettre leurs émotions de côté car ils se rencontrent pour leur premier match dans la compétition.  

L’équipe type

La liste des 23

L’avis de la rédac’

La Suisse est une équipe reconnue et crainte en Europe. Mais paradoxalement, la Nati déchante en compétition officielle. Il est donc tant que cela change pour cette formation cosmopolite et emmenée par une jeunesse talentueuse incarnée par l’attaquant du FC Bâle, Breel Embolo. Avec une dose de réussite et un sursaut d’orgueil, la Suisse peut viser les quarts.

La fiche de l'équipe de Suisse