Espagne: Alcacer veut "saisir sa chance" d'être le N.9 de la Roja

Reuters

"Le fait de venir ici est une source de fierté et la récompense du travail accompli en ce début de saison. J'ai toujours gardé l'objectif de revenir en sélection", a dit Alcacer en conférence de presse au centre d'entraînement de l'équipe d'Espagne à Las Rozas, dans la banlieue de Madrid.

"Je viens ici pour essayer d'apporter ce que je peux et de saisir ma chance quand j'aurai des opportunités", a ajouté l'attaquant (25 ans), dont la 13e et dernière sélection remonte à mars 2016 (6 buts inscrits). 

"Le niveau des joueurs qui sont ici est très élevé, il faut afficher un niveau au moins similaire pour être sélectionné", a-t-il poursuivi, alors qu'il est en concurrence avec Alvaro Morata (Chelsea), Rodrigo Moreno (Valence) et Iago Aspas (Celta Vigo) pour le poste de N.9 de l'Espagne. Diego Costa, blessé, est pour sa part absent.

Alcacer semble transfiguré depuis son prêt cet été au Borussia Dortmund, avec lequel il vient de marquer sept buts en quatre matches, alors qu'il restait sur deux saisons à se morfondre sur le banc du FC Barcelone.

"Mes bons débuts avec le Borussia m'ont permis de revenir, je ne dois pas baisser les bras", a souligné l'ancien Valencien.

"J'ai décidé d'essayer d'obtenir davantage de temps de jeu ailleurs (qu'au Barça) et de profiter de mon métier. A Barcelone, face à Luis (Suarez), Leo (Messi), Ousmane (Dembélé) ou Philippe (Coutinho), il était très difficile d'avoir du temps de jeu vu les qualités de ces attaquants", a-t-il poursuivi.

Alcacer s'est dit heureux de recroiser comme sélectionneur Luis Enrique, son ancien entraîneur à Barcelone, qui l'avait recruté à l'été 2016.

"Luis Enrique est un entraîneur très sérieux, très direct. Il dit les choses clairement, ce qu'il veut voir et ce qu'il ne veut pas voir. Et c'est positif pour les joueurs", a conclu l'attaquant avant le match amical de la Roja au pays de Galles jeudi puis un choc en Ligue des nations face à l'Angleterre lundi prochain.