Coupe d'Angleterre - Morata voit double pour le tenant Chelsea, 5/5 pour ManU

AFP

Alvaro Morata a réussi un doublé face à Nottingham Forest (2-0) pour envoyer le tenant du trophée, Chelsea, en 16e de finale de la Coupe d'Angleterre, samedi au cours d'un match où Cesc Fabregas a fait des adieux larmoyants aux supporters de Stamford Bridge, alors que Manchester United et Ole Gunnar Solskjaer enregistraient leur 5e victoire d'affilée.

Interrogé pour savoir si Fabregas disputait son dernier match avec les Blues, Carlo Cudicini, qui a remplacé le manager Mauricio Sarri en conférence de presse, a botté en touche. "Personnellement, je ne sais pas. Il (Fabregas) a été fantastique partout où il avait joué avant d'arriver chez nous. Sa contribution pour ce club et cette équipe a été incroyable. Cesc est un grand joueur", a-t-il déclaré.

Mais deux faits plaident en faveur du départ de Cesc Fabregas, en plus de ses adieux larmoyants: il a été promu capitaine du jour, et il a raté un pénalty à la 30e minute...

Le milieu de terrain espagnol intéresse fortement l'AS Monaco et son entraîneur Thierry Henry, un ancien coéquipier de Fabregas du temps où ils évoluaient à Arsenal.

Si Arsenal a facilement validé son ticket pour les 16e, en allant battre 3-0 Blackpool (D3), Solskjaer et Manchester United ont eux aligné samedi leur 5e succès d'affilée, toutes compétitions confondues. 

Certes, la victoire 2-0 devant Reading (D2), grâce à un penalty de Juan Mata (22e) et un nouveau but de Romelu Lukaku (45e), peu utilisé du temps de José Mourinho, a sans doute moins d'impact que celles réussies en Premier League. Mais les Mancuniens, finalistes de la FA Cup l'an passé, se révèlent irrésistibles depuis qu'ils sont dirigés par un ancien joueur du cru.

"Bien sûr, nous n'avons pas joué notre meilleur match, mais l'important est de se qualifier", a reconnu le technicien norvégien.

Le match d'Arsenal à Blackpool a été précédé par un événement rare et insolite: un fan du club local est monté sur le toit du luxueux car des Gunners pour protester contre les propriétaires de Blackpool, la famille Oyston. Il a été évacué et arrêté au bout de 40 minutes de sit-in.

"Nous avons imposé notre qualité de jeu et c'est très satisfaisant de voir les jeunes joueurs bien se comporter aujourd'hui", a réagi le manager Unai Emery en faisant allusion à Joel Willock (2 buts), qui n'a pas encore 20 ans tout comme trois de ses coéquipiers du jour.