Foot: démission du sélectionneur bulgare Krasimir Balakov

Reuters

La Fédération bulgare de football (BFU) a annoncé le départ du coach de 53 ans à l'issue d'un comité exécutif qui s'est réuni vendredi.

"Je croise les doigts pour le prochain sélectionneur car la situation n'est pas rose du tout", a déclaré Balakov à des journalistes après la réunion.

L'ancien milieu vedette de l'équipe de Bulgarie avait pris ses fonctions de sélectionneur national le 1er juin avec l'objectif de qualifier l'équipe pour l'Euro-2020, reconnaissant que la tâche serait difficile.

Après cinq défaites depuis juin et un match nul, la Bulgarie est dernière du groupe A. Elle jouera son ultime match qualificatif contre la République tchèque le 17 novembre.

Le dernier match contre l'Angleterre, perdu lundi 6-0, a en outre été assombri par les débordements racistes d'un groupe de supporteurs bulgares qui ont suscité l'indignation dans le monde du football et parmi la classe politique britannique.

Ces incidents ont été "la dernière goutte" qui a fait déborder le vase, a indiqué vendredi le sélectionneur bulgare.

Krasimir Balakov avait présenté ses excuses mardi aux joueurs de l'équipe d'Angleterre. La veille du match, il avait cependant estimé en conférence de presse "que la Bulgarie n'avait pas un si gros problème (de racisme, ndlr)" comparé à ceux rencontrés en Angleterre.

Balakov avait remplacé en juin son ex-coéquipier Petar Hubtchev, en poste depuis fin 2016.

Comme milieu offensif, Balakov faisait partie de l'équipe qui avait atteint les demi-finales de la Coupe du monde 1994 aux Etats-Unis. Il a joué en club pour le Sporting Portugal, le VfB Stuttgart et Plauen avant de se tourner vers le métier d'entraîneur.

L'UEFA a ouvert une procédure disciplinaire à l'encontre de la Bulgarie et réunira sa commission de discipline le 28 octobre.

La police bulgare a identifié seize suspects des incidents racistes de lundi et interpellé onze d'entre eux, dont cinq vendredi.