La France à une marche d'une nouvelle finale

AFP

Le N.1 français Lucas Pouille a fait le break en ramenant le deuxième point à la France face grâce à sa victoire au forceps contre Bautista Agut en cinq sets (3-6, 7-6, 6-4, 2-6, 6-4).

Benoît Paire, pour ses grands débuts avec l'équipe de France, avait décroché peu avant le premier point face à Pablo Carreno Busta (7-5, 6-1, 6-0). Si le match du bizuth Paire s'est déroulé sans accroc, ce fut loin d'être le cas pour Pouille qui a eu beaucoup de mal à se défaire d'un adversaire qui lui réussit peu (il était mené 3-1 avant ce match).

Lucas Pouille traverse une période de doutes depuis des mois et cela s'est ressenti. Incapable d'évoluer à un niveau régulier pendant toute la rencontre, il a alterné le très bon et le beaucoup moins. Avec plus de 80 fautes directes au compteur, il s'est énormément compliqué la tâche. Mais son mérité est de ne jamais avoir lâché. 

Si tout est rose pour les Bleus, ce n'est pas le cas de l'Espagne. L'équipe de Sergi Bruguera, en plus de ses deux premiers simples, a sans doute perdu Carreno Busta pour la fin du week-end, à cause d'une blessure qui l'avait déjà contraint à quitter prématurément l'US Open. Une option en moins si jamais la rencontre se poursuit dimanche. Mais il se peut que tout soit plié dès samedi à l'issue du double.