Dortmund élimine Mönchengladbach, Leipzig qualifié

AFP

Dortmund, sur sa pelouse, a éliminé mercredi le leader de la Bundesliga Mönchengladbach en 16e de finale de la Coupe d'Allemagne (2-1), grâce à un doublé de son international Julian Brandt en fin de match.
Dans l'autre match phare de la soirée, le RB Leipzig s'est qualifié en humiliant les "Loups" de Wolfsburg 6-1 sur leur pelouse. Timo Werner a réussi un doublé et deux passes décisives.

A Dortmund, au bout d'un match longtemps fermé et peu spectaculaire, c'est d'abord l'international espoir français Marcus Thuram qui a ouvert le score pour Mönchengladbach (71e).

Mais Brandt a offert la victoire aux siens en moins de trois minutes, d'un tir lointain dévié par la défense (77e) puis d'une reprise rageuse de la tête (80e). 

Dans une fin de partie houleuse, l'entraîneur de M'Gladbach Marco Rose a reçu un carton rouge et a dû regagner le vestiaire avant ses joueurs. 

Cette victoire, onze jours après une première victoire 1-0 sur le même adversaire en championnat, devrait ramener un peu de sérénité dans la club de la Ruhr, plombé par une série de prestations moyennes (2 victoires sur les 8 derniers matches).

Dortmund n'a cependant guère brillé, et a démontré, s'il le fallait, qu'il n'a pas l'effectif pour se passer de ses joueurs clé: l'absence du gardien titulaire Roman Bürki (malade), du patron de la défense Mats Hummels (infection intestinale) et de celui de l'attaque Marco Reus (problème musculaire) a pesé lourd.

"Nous avons eu certains moments à l'arrache, mais en fin de compte on s'en est bien sortis", a commenté l'homme du match Julian Brandt. "Dans ce stade il s'est déjà passé tellement de choses, tout le monde sait qu'on peut ici renverser un résultat".
                  
Leipzig humilie les "Loups"                  
                  
Wolfsburg, actuel 4e de la Bundesliga à deux points de Mönchengladbach, était la seule équipe allemande de l'élite à n'avoir encore perdu aucun match cette saison, y compris en Ligue Europa, après 13 rencontres.

Les "Loups" ont été mangés tout cru par Leipzig et par un Timo Werner en état de grâce. Après un premier but de Jeffrey Bruma contre son camp (13e), l'international allemand a lâché les chevaux en deuxième période. 

D'abord deux passes décisives pour Marcel Sabitzer (2-0, 55e) puis Emil Forsberg (3-0, 58e). Puis un doublé aux 68e et 86e minutes. Entre-temps, Konrad Laimer avait marqué le quatrième but à la conclusion d'une belle action collective (4-0, 61e). 

Wout Weghorst a sauvé l'honneur de Wolfsburg à une minute du terme (6-1, 81e).

Leipzig, considéré comme l'un des favoris du championnat et actuel 6e, traversait pour sa part une période difficile, avec une seule victoire sur les six derniers matches, toutes compétitions confondues.

Les autres équipes de Bundesliga engagées mercredi soir, Francfort, Düsseldorf, Brême et le Hertha Berlin, se sont qualifiées face à des adversaires de divisions inférieures.

Mardi soir, le Bayern Munich s'était qualifié aux forceps sur la pelouse de Bochum (2-1), 16e et en position de relégable en 2e division.

Le tirage au sort des 8e de finale aura lieu dimanche à 18h00.