Copa Libertadores: River prend une option face à Boca, sans débordements

Reuters

River Plate a remporté (2-0) la première manche de la demi-finale de la Copa Libertadores face à son grand rival argentin Boca Juniors, mardi à Buenos Aires dans un match sans incident majeur, dix mois après une finale délocalisée à Madrid pour cause de violences.

Car de joueurs blindé, 2.000 policiers et vigiles déployés: la sécurité était renforcée dans et autour du stade Monumental pour ce classique du football argentin, après les incidents de novembre 2018.

Avec le car de Boca caillassé à son arrivée au stade, deux joueurs blessés et des incidents aux abords de l'enceinte, la finale 2018 avait dû être reportée et reprogrammée... à Madrid, pour une victoire 3-1 de River.

Mardi, les retrouvailles en Copa Libertadores devant 70.000 spectateurs se sont déroulées sans accroche, si ce n'est le décès par crise cardiaque d'un fan de River de 51 ans sur le chemin du Monumental.

Sur le terrain, le tenant du titre a largement disposé de Boca. Le Colombien Rafael Santos Borré a ouvert le score dès la 7e minute sur penalty, et l'Argentin Ignacio Fernandez a doublé la marque à vingt minutes du terme.

Boca, qui a terminé le match à 10 après l'exclusion de Nicolas Capaldo dans les arrêts de jeu, aura fort à faire lors du match retour programmé le 22 octobre à la Bombonera.

"Notre victoire est méritée. Nous sommes contents car ils ne nous ont pas perturbés, nous avons bien joué et bien gagné. Nous cherchons toujours à faire mieux, c'est notre manière de jouer", s'est félicité l'entraîneur de River, Marcelo Gallardo.

"La porte n'est pas fermée. Il nous reste une +vie+ et nous avons foi en notre capacité de rebond". "Nous pouvons être éliminés, mais nous laisserons notre vie sur le terrain de Boca", a de son côté averti l'entraîneur "porteño", Gustavo Alfaro.

En finale, le 23 novembre à Santiago du Chili, le vainqueur affrontera celui de l'autre demi-finale entre les clubs brésiliens de Gremio et de Flamengo, qui s'affrontent mercredi en match aller.