Ribéry se verrait bien "coordinateur sportif" au Bayern

Reuters

 

"Je pense revenir (...) Je me verrais bien dans un rôle de coordinateur sportif à épauler un entraîneur avec lequel je m'entendrais bien", a indiqué Ribéry dans l'édition du supplément hebdomadaire du quotidien sportif parue samedi.
 
"J'aurai toujours la gagne en moi, je veux la transmettre. Je ressens également les joueurs, je connais les hommes (...) Je saurai +manager+", a poursuivi l'ex-international français (81 sélections, 16 buts).
 
L'ancien joueur de l'OM a par ailleurs annoncé qu'il comptait jouer encore deux saisons, sans préciser vers quelle formation il pourrait s'orienter. 
 
"Je sens que je suis encore capable de relever un beau défi. J'ai encore besoin d'adrénaline", a affirmé l'attaquant de 36 ans.
 
A priori, l'avenir de Ribéry ne devrait pas se dessiner en France, où il souffre d'une image brouillée depuis l'épisode de la grève des joueurs à Knysna, en plein Mondial-2010.
 
Le 19 mai, sur le plateau de Téléfoot, le désormais ex-Bavarois avait d'ailleurs fermement écarté la perspective d'un retour au pays.
 
A l'heure de quitter le Bayern, où il était arrivé en 2007, Ribéry compte un palmarès riche d'une Ligue des champions (2013) et six coupes d'Allemagne.
 
Mais surtout, en remportant en mai un septième sacre d'affilée en championnat d'Allemagne, "Kaiser Franck" est devenu le joueur le plus titré en Bundesliga, avec neuf couronnes nationales au compteur.
 
La légende bavaroise de Ribéry s'est notamment construite sur sa redoutable complicité avec le Néerlandais Arjen Robben, débarqué en 2009 et également sur le départ.