Haaland débarque en Bundesliga avec un triplé!

Reuters

 

Vainqueur 3-1 de l'Union Berlin grâce à un doublé de Timo Werner, le RB Leipzig compte désormais 5 points d'avance sur Mönchengladbach, battu vendredi 2-0 à Schalke, et sept sur le Bayern Munich, qui peut cependant se rapprocher dimanche, lors de son déplacement à Berlin contre le Hertha.
 
Mais samedi, c'est sur la pelouse d'Augsbourg que Haaland a écrit une page de l'histoire de la Bundesliga, et un chapitre de sa légende personnelle: entré en jeu à la 56e minute alors que le Borussia était mené 3-1, il a marqué trois fois en exactement 20 minutes (59e, 70e, 79e).
 
Cette victoire 5-3 permet au club de la Ruhr, futur adversaire du Paris SG en Ligue des champions, d'occuper la quatrième place, qualificative pour la Ligue des champions, à 7 longueurs du leader Leipzig.
 
"Je suis très relax, je ne réalise pas encore", a déclaré Haaland avec un grand sourire après le match, "je suis dans un club fantastique, avec de grands coéquipiers, de bonnes personnes autour de moi".
                  
"Enorme potentiel de progression"
 
Sous le maillot du RB Salzbourg, ce géant blond d'1,94 m au visage poupin avait ébloui l'Europe cet automne en accumulant les exploits en Ligue des champions.
 
Auteur de huit buts dans la phase de poule (deuxième réalisateur derrière Lewandowski, 10 buts), il est le premier joueur de moins de vingt ans à avoir marqué lors de ses cinq premiers matches de C1.
 
Il est aussi devenu en septembre à 19 ans et 58 jours le troisième plus jeune auteur d'un triplé (contre Genk) dans la compétition reine. Seules les stars Raul et Wayne Rooney avaient réussi cet exploit encore plus jeunes. 
 
Juste avant le match, le directeur sportif du Borussia Michael Zorc avait loué les qualités de sa recrue de 20 millions d'euros, tout en soulignant qu'il n'était encore qu'un espoir: "C'est un diamant brut mais il doit encore progresser, a dit Zorc, c'est un joueur encore jeune et je mets en garde contre toute attente démesurée, mais il nous apporte la robustesse et il a une incroyable mentalité".
 
Après son triplé, son nouvel entraîneur Lucien Favre était satisfait, sans pour autant s'enflammer: "Il se déplace bien entre les lignes, il nous donne d'autres possibilités offensives, a noté le coach suisse, et à 19 ans, il a un énorme potentiel de progression, c'est le plus important".
                  
Werner devant Lewandowski
 
Au classement, c'est Leipzig qui a fait la bonne opération du week-end, après avoir retourné un match mal embarqué à domicile contre le promu Union Berlin. Le RB a en effet concédé un but dès la 10e minute, avant que Timo Werner ne frappe deux fois: ses 19e et 20e buts cette saison, qui lui permettent de dépasser d'une longueur au classement des buteurs son rival du Bayern Munich, Robert Lewandowski.
L'international autrichien Marcel Sabitzer a marqué le but du 2-1 (57e).
 
"Nous n'avons pas bien commencé, et nous avons de la chance de nous en sortir à 1-0 en première période", a commenté Timo Werner, "mais en deuxième période nous avons montré du caractère".
 
Vendredi soir en match avancé, le Borussia Mönchengladbach, équipe surprise de la première partie de saison, a perdu 2-0 sur la pelouse de Schalke. Provisoirement, les coéquipiers de Marcus Thuram restent deuxièmes avec 35 points, en attendant le résultat du Bayern Munich (33 pts) dimanche.