les Bucks réagissent, les Warriors enchaînent

AFP

James Harden aveuglé, Kyrie Irving maladroit. Leurs superstars maîtrisées, les Houston Rockets et les Bostons Celtics ont perdu, respectivement face aux Golden State Warriors (115-109) et aux Milwaukee Bucks (123-102) lors du match N.2 de demi-finales de Conférence NBA.

A l'Ouest, rien de nouveau donc. Les Warriors, doubles champions en titre, mènent deux victoires à zéro dans leur série face à la franchise texane. Malgré 29 nouveaux points d'Harden, le tenant a fait le break sur son parquet.

"C'est encore un peu flou maintenant", a confié Harden, touché aux yeux dans un duel avec Draymond Green dans le premier quart-temps et encore incertain pour le match de dimanche.

"Je pouvais à peine voir sur le terrain. J'ai essayé d'aider mes coéquipiers. Là, je vois flou. J'espère que ça ira mieux avant le prochain match", a-t-il ajouté.

Au final, jamais les Rockets n'ont véritablement inquiété les Warriors, qui ont maîtrisé la rencontre de bout en bout, profitant des pertes de balle de leurs adversaires (cinq ballons sur leurs sept premières possessions!) pour prendre le large.

Résultat, Stephen Curry passe 20 points tandis que Kevin Durant (29 pts, 5 rbds, 4 pds) et Draymond Green (15 pts, 12 rbds, 7 pds) brillent.

Et, une nouvelle, fois, les Warriors ont fait parler leur défense pour donner le ton avec Andre Iguadala (16 pts).

Du côté des Rockets, Clint Capela s'est rattrapé de sa performance fantomatique de dimanche avec un double-double (14 pts, 10 rbds) insuffisant.

39-18 dans le troisième quart-temps

A l'Est, Giannis Antetokounmpo (29 points, 10 rebonds) et les Bucks ont remis les pendules à l'heure en égalisant à 1-1 face à des Celtics complètement dépassés, le duo Irving-Tatum en tête (6/28 au shoot).

"Ils nous ont botté les fesses (victoire de Boston 112-90, NDLR) lors du premier match donc il nous fallait le match 2", a assuré Antetokounmpo. "C'est toujours compliqué quand une équipe vient chez vous et remporte les deux matches, on avait ça en tête. On est sortis, on a joué dur, on a fait tourner le ballon, on était en confiance et c'est comme ça qu'on a gagné."

Les Bucks ont surtout réussi vingt de leurs tirs primés, établissant un record pour la franchise en play-offs grâce à un Khris Middleton en feu (28 points dont 7/10 à trois points).

Une sacrée réussite alliée à la maladresse des Celtics qui permet donc à Milwaukee d'égaliser avant les deux manches à Boston.

Au TD Garden, les hommes de Brad Stevens auront intérêt à régler la mire, à commencer par le meneur Kyrie Irving (seulement 9 points et 22% de réussite).

De quoi rassurer le 'Greek Freak' Antetokounmpo: "Il nous suffit de reprendre là où nous nous sommes arrêtés".