Mayweather se méfie de McGregor, "un sacré compétiteur"

Reuters

L'Américain Floyd Mayweather a réagi publiquement pour la première fois à l'annonce de son retour sur les rings de boxe pour affronter le 26 août à Las Vegas (Nevada)Conor McGregor en présentant la star des arts martiaux mixtes comme "un sacré compétiteur".

"McGregor est un sacré compétiteur, les gens à travers le monde voulait voir ce combat et je leur ai donné ce qu'il réclamait", a déclaré Mayweather samedi soir à la chaîne de télévision BSOTV.

"J'avais mis un terme à ma carrière, mais les gens voulaient me voir à nouveau sur un ring et me voilà de retour", a souri Mayweather qui a disputé son dernier combat en septembre 2015.

L'Américain, resté invaincu durant toute sa carrière --49 victoires, record d'invincibilité partagé avec le légendaire Rocky Marciano--, devrait toucher une bourse de 100 millions de dollars (89,4 M EUR) pour ce combat inédit entre l'un des meilleurs boxeurs de l'histoire et la figure de proue de la MMA, sport violent et spectaculaire très populaire aux Etats-Unis.

Avec le partage des recettes TV et publicitaires, Mayweather, surnommé "Money" (argent), pourrait engranger plus de 200 millions de dollars, du jamais-vu.

Il a refusé d'évoquer les détails financiers de l'accord signé avec McGregor.

"Les deux parties sont très heureuses, je suis très heureux, il est très heureux et je suis vraiment impatient", a-t-il simplement déclaré.

Mayweather a également refusé de provoquer, pour l'instant, son adversaire qui, pour beaucoup d'observateurs n'a aucune chance dans un combat se disputant selon les régles de la boxe, sans recours donc aux coups de pied et de genou autorisés en MMA.

"Les gens qui soutiennent (McGregor) ont raison de le faire et de croire en lui, c'est un compétiteur de feu", a-t-il conclu.