Manny Pacquiao veut combattre Vargas en novembre

Reuters

Manny Pacquiao serait prêt à sortir de sa retraite, prise en avril, pour combattre le champion WBO des welters Jessie Vargas, a annoncé mercredi le manager du boxeur philippin.

"La retraite ne va pas à Manny", a expliqué Michael Koncz au Los Angeles Times. "C'est incroyable ce que l'entraînement et les combats peuvent faire pour lui."

Pacquiao, 37 ans, avait pourtant pris sa retraite en avril pour se consacrer à la politique. Il a été élu sénateur en mai.

Mais "rien n'a été finalisé" en ce qui concerne le combat, a-t-il fait savoir à l'AFP via un porte-parole, qui a précisé que les détails seront aplanis après sa rencontre avec le promoteur Bob Arum, le 9 août.

Le promoteur américain aimerait arranger le retour de "Pac-Man" à Las Vegas ou bien à Dubai à "une date qui n'interfère pas avec ses obligations" d'élu.

Pacquiao, 58 victoires dont 38 par KO (six défaites et deux nuls), avait déjà laissé entendre mi-juillet qu'il pourrait sortir de sa retraite sportive.

Pacquiao a disputé, et remporté, son dernier combat le 9 avril à Las Vegas contre l'Américain Timothy Bradley.

De son côté, Vargas (27 ans), s'est emparé du titre WBO vacant le 5 mars à Washington, grâce à sa victoire contre Sadam Ali.

Il affiche vingt-sept victoires, dont dix avant la limite, et une défaite à son compteur.

Vendredi, Vargas a assuré être en contact avec le camp Pacquiao pour organiser un combat, le 5 novembre à la Thomas & Mack Center arena de Las Vegas.

Une information confirmée par le manager de Pacquiao, qui a assuré au Times qu'il devait rencontrer Arum aux Philippines la semaine prochaine.