Dopage/Russie: l'AMA va enquêter sur des "incohérences"

Reuters

 

L'Agence mondiale antidopage (AMA) va enquêter sur des "incohérences" constatées dans les données électroniques des contrôles de l'ancien laboratoire de Moscou, remises par la Russie au début de l'année, a-t-elle annoncé lundi.
 
L'AMA a donné trois semaines à Moscou pour se justifier. Si une fraude sur ces données était avérée, cela pourrait engendrer de nouvelles sanctions contre la Russie, déjà frappée par le scandale du dopage institutionnel qui a sévi dans le pays entre 2011 et 2015.
 
En janvier 2019, la remise de ces données électroniques des contrôles, censées permettre à l'AMA de lever le voile sur ce qui se passait dans le labo à l'époque, avait permis de sortir de la crise. Il s'agissait d'une des conditions posées par l'agence pour lever les sanctions qu'elle avait prononcées contre Moscou en novembre 2015. 
 
"La garantie de l'authenticité (de ses données) était une condition stricte imposée par le comité exécutif pour que la Rusada (l'agence russe antidopage) maintienne sa conformité", a déclaré l'agence dans un communiqué, à l'issue d'un comité exécutif à Tokyo lundi.