Barshim titré à domicile au saut en hauteur

AFP

Barshim, opéré d'une cheville en juillet 2018, devance les Russes Mikhail Akimenko et Ilya Ivanyuk, qui concouraient sous bannière neutre. 

Le 2e performeur de tous les temps à la hauteur (2,43 m), déjà titré à Londres il y a deux ans, n'avait repris l'entraînement qu'en avril dernier avant de regoûter en douceur à la compétition fin juin à Sopot (Pologne). 
Il a frôlé l'élimination à 2,33 m avant de passer magistralement les deux barres suivantes dès son premier essai.

A 28 ans, il permet au Qatar de remporter sa première médaille d'or, une performance qui a -enfin- provoqué la liesse dans le stade Khalifa, bien silencieux depuis le début de la compétition. 

Le pays-hôte avait déjà décroché une médaille de bronze par Abderrahman Samba sur 400 m haies.