Antidopage - L'AMA a eu accès au laboratoire de Moscou (gouvernement russe)

Reuters

"Dans le cadre de nos accords avec l'AMA, la réunion du groupe technique d'experts a eu lieu pour discuter des méthodes et des mécanismes de transfert d'échantillons", a indiqué le ministère des Sports, cité par l'agence russe TASS.

"Les experts ont présenté leur vision des actions à venir (...) Comme convenu, ils ont eu accès au laboratoire", a ajouté le ministère, précisant que les délégations russe et de l'AMA étaient chacune représentées par trois personnes.

Ce face-à-face devait préparer, pour les jours ou les semaines qui suivent, l'extraction de milliers de données des contrôles antidopage de l'ancien laboratoire de Moscou, théâtre d'une fraude massive impliquant des rouages de l'Etat russe entre 2011 et 2015, selon des enquêtes internationales, dont celle du juriste canadien Richard McLaren.

L'AMA compte sur ces données pour établir éventuellement une liste d'échantillons à réanalyser -- s'ils ont été conservés --, puis transmettre les dossiers aux fédérations internationales pour ouvrir des procédures disciplinaires. 

Le 20 septembre, le comité exécutif de l'AMA a levé la suspension de l'agence nationale russe antidopage, la Rusada, trois ans après avoir pris les sanctions.

L'agence mondiale exige que la Russie lui remette, avant le 31 décembre, les données brutes des contrôles antidopage du laboratoire de Moscou, sous peine de décider de nouvelles sanctions.

Mercredi après-midi, l'AMA n'avait pas encore communiqué sur la visite.