Panoramic

L’Oeil du Champion : "Muguruza, l’avenir du tennis féminin"

Chaque jour, Thierry Champion vous donne ses impressions sur Wimbledon. Aujourd’hui, focus avec notre consultant sur la finale dames entre Venus Williams et Garbiñe Muguruza.

Venus Williams

Venus n’a pas joué une finale depuis très longtemps. Sa sœur est absente de ce Wimbledon et à elles deux, elles ont dominé le tournoi pendant de longues années. Aujourd’hui, Venus joue mieux, elle n’a pas de problème physique. Avant le début de la quinzaine, on pensait qu’elle avait une chance d’aller au bout. Elle y est. A 37 ans, elle démontre que l’âge n’est qu’un chiffre. Ce qui est impressionnant chez elle, c’est qu’elle possède, comme sa sœur, cette soif de la victoire. Elle ne se contente pas d’atteindre la finale. Elle veut gagner. Ce qu’elle veut, c’est le titre, plus que tout.

Face à Muguruza, son expérience va parler pour elle, c’est certain. Elle veut marquer l’histoire et devenir la joueuse la plus âgée à remporter un Grand Chelem. Elle est à un match de cet objectif. En demie, il y avait beaucoup d’espoir sur Konta mais elle n’a pas existé contre Venus. Car l’Américaine sert trop bien, relance trop bien et sa balle va très vite. Une fois qu’elle est installée dans son jeu, c’est très dur de pouvoir la contrer. Mais elle va avoir un problème nommée Muguruza aujourd’hui.

Garbiñe Muguruza

Cette joueuse a quelque chose que la plupart des filles du circuit n’ont pas. Elle est encore jeune (23ans). Elle a déjà remporté un Grand Chelem avec Roland-Garros, en finale contre Serena Williams. Ce qui n’est pas rien ! Quand on bat une des sœurs Williams en finale d’un Majeur, surtout Serena, c’est qu’on détient une force mentale et une énorme solidité dans son jeu.

Muguruza, c’est l’avenir du tennis féminin. Dans un an ou deux ans, elle sera au sommet. Elle est la future numéro 1 mondiale. Ses trois derniers matchs ici, contre Kerber, Kuznetsova et Ribarikova, sont prodigieux. Elle fait 1m82 et pourtant, elle bouge très bien sur le court. Tactiquement, je pense qu’elle va parvenir à contenir la frappe de Venus. Elle est capable de frapper fort, vite et long. Ce que j’aime beaucoup chez elle, c’est qu’elle est capable de bien jouer sur toutes les surfaces. C’est la numéro 1 de demain.

@Thierrychamp


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement