Ligue Europa : Vers un zéro pointé des clubs français ?

Panoramic

3 clubs sur 3 qualifiés pour les seizièmes de finale dont un qui terminera finaliste : le bilan des équipes françaises en Ligue Europa était plus que satisfaisant lors de l’exercice 2017-2018. On ne peut pas en dire autant cette saison… Après la phase aller, Rennes, l’OM et Bordeaux font pâle figure. Lors de la dernière journée, les trois représentants tricolores ont perdu. Sur les 9 premiers matchs, seule une victoire française est à dénombrer (pour 7 défaites et 1 nul). Un bilan désastreux qui, en plus de plomber l’indice UEFA, fait tâche. Car pour l’heure, Rennais, Marseillais et Bordelais filent tout droit vers une élimination.

Rennes

Encore un peu d'espoir pour Rennes

Dans le chapeau 3, le Stade Rennais avait été plutôt épargné lors du tirage au sort cet été. C’est du moins ce que l’on pensait. Deux mois plus tard, l’optimisme s’est quelque peu évaporé. Opposés aux Tchèques de Jablonec lors de la première journée, les Bretons se sont imposés in extremis grâce à un penalty de Ben Arfa (2-1). Une victoire et puis…plus rien.

Malgré sept ans d’absence sur la scène européenne, l’euphorie aura été de courte durée. En déplacement au Kazakhstan pour son deuxième match, Rennes se fait cueillir à froid par Astana (2-0). Le 12ème de Ligue 1 s’inclinera ensuite face au Dynamo Kiev (1-2). Un match qui laisse de gros regrets aux hommes de Sabri Lamouchi, battus dans les derniers instants alors qu’ils étaient en supériorité numérique.

Résultat, les Rouge et Noir se retrouvent troisièmes de leur groupe, à deux longueurs d’Astana et du Dynamo. Ils possèdent encore leur destin entre leurs mains mais n’ont plus vraiment le droit à l’erreur. Un nouveau faux pas en Ukraine compromettrait leur chance de qualification.

OM

Une victoire ou la porte pour l'OM

Finaliste la saison dernière face à l’Atletico, l’OM vit une campagne européenne plus compliquée. Pas gâtés lors du tirage, les Olympiens ont hérité de la Lazio, Francfort et l’Apollon Limassol. Sanctionné d’un match à huis clos, Marseille va vivre un premier match cauchemardesque face aux Allemands. Longtemps devant au score et à onze contre dix, les Phocéens tombent d’entrée (1-2). Scenario quasi identique quelques semaines plus tard face à Limassol. Menés 2-0, les Chypriotes parviennent à arracher le nul en toute fin de rencontre (2-2). Pas de regret par contre face à la Lazio, clairement un cran au-dessus (1-3).

Avec ce nouveau revers, les Marseillais pointent à la dernière place de leur groupe. Plus de calcul possible, c’est simple, l’OM doit gagner face aux Romains ce jeudi pour rester en vie dans la compétition. Pas une mince affaire étant donné que les Laziali restent sur un large succès (4-1) en championnat

Bordeaux

Bordeaux, pour l'honneur

Pour Bordeaux, cela commence à devenir une fâcheuse habitude. Eliminés au troisième tour préliminaire la saison dernière, les Girondins n’avaient pas passé la phase de poule lors de leurs deux dernières participations en Ligue Europa (2013-2014 et 2015-2016). L’histoire va sans doute se répéter cette année encore. Et pour cause, après trois journées, les Bordelais sont bons derniers de leur groupe avec un beau zéro pointé. La faute à une défaite sur la pelouse du Slavia Prague (1-0), une autre à la dernière seconde à domicile contre Copenhague (1-2) et une dernière face au Zenith (2-1). La messe est donc quasiment dite pour le club au scapulaire qui compte six points de retard sur le deuxième et sept sur le premier du groupe. Reste désormais trois matchs à Bordeaux pour tenter de redorer son blason en Ligue Europa, sachant que son dernier succès en poule remonte à octobre 2013 !