Ligue Europa : Edouard, le titi prend son envol

Panoramic

La réussite de Moussa Dembélé au Celtic Glasgow en a inspiré d’autres. L’attaquant lyonnais a laissé sa place à un autre espoir français de grand talent : Odsonne Edouard. Comme Moussa Dembélé, Odsonne Edouard est un titi parisien, contraint à l’exil pour exister. Le club historique écossais a flairé le bon plan en s’offrant de manière définitive Odsonne l’été dernier, après une année en prêt. Une première saison plutôt réussie pour Edouard qui a totalisé 11 buts en 29 matchs, le tout, sans être un titulaire en puissance. Ce test validé, le Celtic Glasgow n’a pas hésité à signer un chèque de 10 M€ au Paris Saint-Germain pour s’attacher les services du natif de Kourou (Guyane). Bien leur en a pris puisque après trois mois de compétition, le bilan est flatteur et encourageant. Edouard totalise onze buts toutes compétitions confondues en 20 matchs ! De belles statistiques qui font de lui l’attaquant titulaire en puissance du club de Glasgow !

Avant d’affronter le RB Leipzig jeudi en Ligue Europa, Odsonne Edouard est dans une forme éblouissante. Il a joué un rôle essentiel lors de la victoire de son équipe face au leader Heart of Midlothian avec un doublé. La journée précédente, il s’est montré décisif avec un but et une passe décisive contre Dundee. En Ligue Europa, l’intéressé a ouvert son compteur lors de la défaite face à Salzbourg le 4 octobre dernier. Ce jeudi au Celtic Park, la défaite sera interdite pour l’actuel troisième du groupe B. Brendan Rodgers, le coach de Glasgow, compte beaucoup sur son joueur, pour qui il ne tarit pas d’éloges : « Odsonne Edouard a quelque chose de différent. Ce n’est pas qu’un joueur qui frappe au but. Le ballon peut aller jusqu’à lui et il peut le tenir. Il est différent par exemple de Moussa Dembélé. Ils ont un physique différent, un jeu différent. Odsonne est fort et rapide. J’aimerais penser qu’il est une bonne référence pour nous. Il l’a assez montré. » 

s

 

Souvent appelé en équipe de France chez les jeunes, nommé parmi les 20 finalistes pour le Golden Boy 2018, Odsonne Edouard ne peut plus se cacher. « Je ne connais pas très bien Odsonne Edouard mais lors des 20 premières minutes de notre match aller, il était partout et a surtout gagné tous ses duels. Ce sera difficile en Ecosse », a déclaré Yussuf Poulsen dans un entretien accordé à The Record. Pas de quoi rendre fébrile l’intéressé : « Je ne ressens pas la pression. C’est naturel pour moi et je travaille très bien pour éviter de ressentir cette pression. J’essaie juste de travailler le dur plus possible et donner le meilleur pour l’équipe. » Pour le moment, la réalité du terrain donne raison au choix osé d’Edouard. Reste désormais à confirmer sur la scène européenne pour prendre définitivement son envol. Comme un certain Moussa Dembélé…