Ben Arfa délivre les Rennais

Reuters

Il n’a fallu que 25 minutes à Hatem Ben Arfa pour écrire son nom dans la légende du Stade Rennais. Laissé sur le banc par Sabri Lamouchi au coup d’envoi du match de Ligue Europa contre Jablonec, ce jeudi soir, le milieu offensif est entré à l’heure de jeu à la place de Jérémy Gélin (65e) et a permis au club breton de décrocher la toute première victoire de son histoire dans la compétition (2-1).

C’est sur un penalty marqué dans le temps additionnel (90e+1), consécutif à une faute sur Theoson Siebatcheu, que l’ancien Parisien a fait chavirer le Roazhon Park. L’idéal pour se mettre ses nouveaux supporters dans la poche, lui qui n’avait pas joué vendredi dernier à Nice, et pour placer d’entrée le SRFC en position favorable dans le groupe K, le Dynamo Kiev et Astana ayant partagé les points (2-2).

Avant cela, Rennes avait globalement dominé son sujet contre une formation tchèque combative mais sans génie. Ismaïla Sarr, après un relais avec Benjamin André, avait ainsi ouvert le score d’une frappe somptueuse (1-0, 31e). Mais au retour des vestiaires, les Bretons ont été piégés sur un joli coup franc de Michal Travnik (1-1, 54e). Un résultat nul aurait alors été décevant. Mais "HBA" est passé par là.