Ligue des Champions - Les critiques rendent "furieux" Allegri

Massimiliano Allegri a poussé un coup de gueule après le match nul (2-2) concédé par la Juventus à domicile face à Tottenham en 8e de finale aller de la Ligue des champions.  


Sans doute est-ce le pedigree un peu moins clinquant de Tottenham sur la scène européenne, mais il y avait mardi soir plusieurs voix pour faire la fine bouche sur la performance de la Juventus, tenue en échec (2-2) par les Spurs sur sa pelouse en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Des critiques qui ont eu le don de mettre hors de lui le coach de la Vieille Dame, finaliste sortante de cette C1. Massimiliano Allegri estime que l'on ne mesure pas la densité de la concurrence à ce stade de la compétition et, par ailleurs, que son équipe n'a pas le potentiel ni les moyens d'un PSG, du Real Madrid ou de Barcelone.   

"Le football est comme ça: il vous donne et vous prend. Nous aurions pu mener 3-0, puis 3-1, mais nous avons subi le retour de Tottenham", a commenté en conférence de presse d'après-match le technicien italien, avant de livrer le fond de sa pensée et de monter quelque peu dans les tours. "La Juventus joue pour remporter la Ligue des champions, a-t-il rappelé comme une première évidence, avant d'en souligner une autre: Mais nous ne sommes pas favoris pour la remporter. Et c'est impossible d'aller en finale chaque année. Nous donnons le meilleur et mes joueurs ont de quoi être heureux car ils font une saison incroyable (la Juve, deuxième de Serie A à un point de Naples, est qualifiée pour les 1/2 finales de la Coupe d'Italie, ndlr). Et je suis très content de ce qu'ils font. Nous savons que nous devons toujours progresser." Une fois ce postulat posé, Allegri enfonce le clou et lance à ceux qui voient déjà les Turinois éliminés dès les 8e de finale...

"Nous avons encore de bonnes chances de nous qualifier lors du match retour à Londres (*), (il hausse encore le ton et pèse chacun de ses mots) mais c'est totalement fou de croire que la Juventus va remporter 3-0 un 8e de finale de Ligue des champions. C'est quelque chose qui m'énerve car vous ne vous rendez pas compte à quel point les équipes qui sont à ce niveau de la compétition ont un niveau élevé." Et il conclut: "Je ne peux pas comprendre que des gens pensent qu'un match nul (2-2) contre Tottenham nous rend furieux."
------------------------------------------------------------------------
(*) 78 % des clubs se sont qualifiés après avoir fait (2-2) à l'extérieur, sur 263 précédents en Coupe d'Europe depuis la saison 1970-1971.