Clemente : "Paris avait le contrôle du match"