Ligue des Champions - PSG : Angel Di Maria, quatre raisons d’y croire

Panoramic

Angel Di Maria vit probablement sa meilleure période avec le Paris Saint-Germain. Diablement efficace, l’ailier argentin aura très certainement sa carte à jouer face au Real Madrid ce mercredi (20h45 - beIN SPORTS 1).

 

Di Maria, une confiance retrouvée

d

Beaucoup le pensaient fini, évincé par le Mercato estival stratosphérique réalisé par le Paris Saint-Germain. C’est mal connaître Angel Di Maria. Derrière cette timidité de façade, se cache en réalité un énorme compétiteur. Ce genre de joueur qui se transcende sous l'effet de la concurrence. Car avec l'arrivée du duo Mbappé-Neymar et l’éclosion de Lo Celso dans l’entrejeu, Di Maria a connu une première partie de saison difficile. En 2018, les choses ont évolué et sous l’impulsion d’un Di Maria diablement efficace, Paris a poursuivi sa marche en avant. Surtout, l’international argentin commence à donner des maux de tête à son coach, Unai Emery. Même si la « MCN » semble intouchable, les prestations de Di Maria ne laissent évidemment pas insensibles son coach. Depuis le début de l’année, Di Maria totalise 9 buts et 6 passes décisives. 

En partant du principe que la "MCN" est intouchable, la seule chance de voir débuter Di Maria serait dans un milieu à trois avec Rabiot et Verratti. Une position que connaît très bien l'Argentin puisque c'est dans cette position au Real Madrid lors de l'exercice 2013-2014 que l'intéressé a réalisé l'une de ses plus belles saisons. Vainqueur de la Ligue des Champions cette même saison et élu meilleur joueur de la finale, Di Maria avait clôturé sa saison avec la bagatelle de 26 passes décisives toutes compétitions confondues, en plus de onze buts ! Le tout, alors que la "BBC" était intouchable. De quoi donner des idées à Emery...

> DI MARIA EN STATISTIQUES 

Le Real et Bernabeù, Di Maria connaît 

 

Dans la peau d’un titulaire ou depuis le banc de touche, Angel Di Maria sera animé du même sentiment à Madrid : revanchard. L’international argentin revient à Santiago-Bernabeù en terrain connu, à défaut de revenir en terrain conquis. Le joueur formé à Rosario Central a disputé trois saisons dans la capitale espagnole et a remporté une Liga, deux Coupes du Roi, une Supercoupe d’Espagne et surtout une Ligue des Champions en 2014. Un joli palmarès qui n’a pas effacé une certaine rancœur du joueur envers son ancien employeur. 

Dans un entretien accordé à So Foot, Di Maria est revenu notamment sur l’épisode de la finale de Coupe du Monde 2014 durant laquelle le Real Madrid a expressément demandé à l’Argentine de ne pas faire jouer Di Maria, alors blessé : « J’ai reçu cette lettre du Real Madrid le jour même de la finale du Mondial. J’ai pris la peine de la lire, puis je l’ai déchirée dans la foulée. La lettre racontait que la sélection argentine devait prendre en charge ce qui pouvait m’arriver dans le cas où j’étais aligné pour la finale. » Une mise en garde qui n’est visiblement pas passée puisque lors de l’été 2014, le joueur décidait de rejoindre Manchester United…

Di Maria aime la Ligue des Champions

 

d

 

Autre argument qui joue en faveur d’« El Fideo » : son expérience et sa réussite en Ligue des Champions. Di Maria a disputé 67 matchs de C1, pour un total de 16 buts et 19 passes décisives ! Avec le maillot du PSG, Angel Di Maria réussit même mieux qu’avec le Real en terme de ratio buts / match. Le joueur révélé à Benfica n’a eu besoin que de 21 matchs avec Paris pour marquer 8 buts alors qu’il en a eu besoin de 39 avec le Real pour le même total de 8 réalisations. Vainqueur de la « Decima » en 2014 avec le club madrilène, Di Maria souhaite entretenir son histoire d’amour avec la compétition reine européenne. En ce 14 février, il ne pouvait pas mieux choisir son jour...

Anniversaire et fête totale au Bernabeù ?

C’est un argument qui n’en est pas forcément un. Mais sait-on jamais. Aujourd’hui, Angel Di Maria fête ses 30 ans. De quoi très certainement lui donner envie de célébrer son anniversaire sur la pelouse de son ancienne équipe. On vous laisse avec cette vidéo qui retrace sa carrière…