Ligue des Champions : Manchester United attend encore Sanchez

 

Il y a eu un résultat nul à Séville (0-0), puis des victoires contre Chelsea (2-1), Crystal Palace (2-3) et Liverpool (2-1). Manchester United a enchaîné ces 4 matches en trois semaines et il y a un point commun: Alexis Sanchez n’a jamais porté la formation de José Mourinho. Le bilan du crack chilien depuis son arrivée fin janvier chez les Red Devils n’est pas bon, puisqu’il affiche seulement un but, contre Huddersfield, en 9 matches toutes compétitions confondues. L’attaquant de 29 ans a même été catastrophique face aux Reds, dimanche dernier, en totalisant 47 ballons perdus. Un record cette saison en Angleterre.

Un numéro 7 trop lourd à porter ?

Il y a pourtant beaucoup, beaucoup d’attente autour d’Alexis Sanchez. Dans cette équipe on ne peut plus moribonde bâtie par le "Special One", l’ancien joueur d’Arsenal est censé apporter l'étincelle d’une simple accélération, à l’instar d’un Paul Pogba blessé en ce moment. Or Sanchez a peu d’excuses, car il a été mis dans les meilleures dispositions d’entrée par le coach portugais, en évoluant dans l’axe, en soutien de Romelu Lukaku, dans le 4-2-3-1 du moment. MU a besoin de lui, que ce soit pour la fin de la Premier League ou la suite de la Ligue des champions, à commencer par le 8e de finale retour contre Séville, ce mardi à Old Trafford.

En interne, on ne s’inquiète pas, si l’on écoute Michael Carrick. "Il aime le football. Tous les jours, il est le premier dehors avec la balle au pied et il est désespéré à l'idée de réussir. Il travaille beaucoup. Il sera bien et aura un excellent parcours ici. A la longue, il sera fantastique, il n’y a aucun doute là-dessus", a lancé le vétéran anglais, qui a également annoncé la fin de sa carrière. Alexis Sanchez était LA star à Arsenal, à lui de justifier rapidement un tel statut à United, qui plus est avec le symbolique numéro 7 dans le dos.