Ligue des Champions : Le Real Madrid fait bloc derrière Benzema

Reuters

Conspué par le public de Santiago Bernabeu après une énième occasion manquée face à la Real Sociedad (5-2), Karim Benzema a vu ses coéquipiers et son entraîneur lui apporter tout leur soutien.

 

Si Cristiano Ronaldo et le Real Madrid ont fait le plein de confiance, samedi, en étrillant la Real Sociedad, les Madrilènes s’imposant 5-2 et le Portugais se fendant d’un triplé pour l’occasion, Karim Benzema a encore connu une après-midi particulièrement difficile. En panne de confiance, l’attaquant tricolore a en effet raté plusieurs grosses opportunités de retrouver le chemin des filets, s’attirant les foudres du public de Santiago Bernabeu qui n’a pas hésité à le siffler copieusement après une énorme occasion ratée dans le temps additionnel.

Aucun but en championnat depuis fin novembre...

Un raté qui vaut au Français d’entretenir sa terrible disette en championnat. Car si l’ancien Lyonnais, pour sa reprise après trois semaines d’absence, a marqué le mois dernier lors de l’élimination honteuse face à Leganes en Coupe d’Espagne (1-2), son dernier but en Liga remonte toujours au 25 novembre 2017. KB9 en est à donc à six matches sans le moindre but en Liga. Au total, l’international tricolore ne compte d’ailleurs que 2 buts en 16 matches de championnat, ses pires statistiques depuis sa découverte du monde professionnel à l’OL. De quoi forcément inquiéter alors que se profile le choc face au PSG, mercredi, en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Le plus important est qu'il mette fin à sa série."

Zinedine Zidane

Karim Benzema peut en tout cas compter, comme d’habitude, sur le soutien de Zinedine Zidane. "Je ne sais pas pourquoi il est sifflé, jure le technicien français. Les gens viennent au stade et peuvent faire ce qu’ils veulent. Il a eu des occasions pour marquer et ne l’a pas fait. Le plus important est qu’il pense au prochain match et qu’il mette fin à sa série", a ainsi lancé le technicien tricolore dans des propos relayés par Marca. Et ses coéquipiers font également bloc derrière le Français. Au moment des sifflets, Cristiano Ronaldo n’a ainsi pas hésité à faire des signes pour intimer au public madrilène de ne pas siffler mais d’applaudir.

 

 

"Laissons les sifflets de côté", a embrayé Sergio Ramos à l’issue de la rencontre tandis que Lucas Vazquez vantait les mérites de son avant-centre. "Je vois qu’il est très bien, il n’a pas eu de chance devant le but mais a fait un bon match. Il crée des espaces, a-t-il affirmé avant de revenir sur les sifflets des tribunes. Le Bernabeu le siffle mais c’est le moment d’être tous unis et travailler dans la même direction. Dans le groupe, nous entendons mais nous pensons que ça n’est pas le moment de faire ces choses-là. Pour mercredi, c’est important que l’équipe et le public soient unis." Et que Karim Benzema marque…