Ligue des Champions : Agüero, le "Kun-Striker"

Reuters

 

Angel Di Maria et Lionel Messi ne sont pas les seuls à briller actuellement sur les pelouses européennes. Dans le nord de l’Angleterre, Sergio Agüero mène lui aussi grand train avec les Citizens, et se positionne comme l’attaquant le plus prolifique en 2018, devant ses deux compatriotes. Un ratio impressionnant pour le buteur de 29 ans, malgré la présence dans l’effectif de la pépite brésilienne du club, Gabriel Jesus, recruté pour 32 M€ à Palmeiras à l’été 2016.

En concurrence avec le prodige 20 ans, l’international argentin (84 sélections) a en effet mangé son pain noir au début de l’automne. Intouchable du onze de départ de Manchester City depuis de longues années, le petit avant-centre formé à Independiante et révélé à l’Atlético Madrid a vécu un creux inhabituel pour lui. C’est d’abord un accident de la route, à bord d’un taxi à Amsterdam, qui le contraint fin septembre à manquer 15 jours de compétitions après une blessure à une côte. 

C’est ensuite la très belle forme de son partenaire brésilien qui l’empêche de récupérer sa place de titulaire. Le joueur de l’Albiceleste reste scotché sur le banc en octobre pendant trois matchs, sans la moindre minute de jeu. Dans le même temps, Jesus est aligné quatre fois en cinq rencontres à la pointe de l’attaque des Sky Blues, dont une fois lors du choc contre Naples… sous les yeux d’Agüero, laissé sur la touche durant les 90 minutes par Pep Guardiola. Un choix fort de la part du technicien catalan, dont la relation avec son attaquant n’a pas toujours été au beau fixe d’après les médias britanniques…

En 2018, personne ne suit son rythme

 

Une mise à l’écart finalement salvatrice pour le numéro 10 des Citizens. Relancé par le coach espagnol deux semaines plus tard… à Naples pour le match retour, il en profite pour devenir le meilleur buteur de l’histoire du club, sept saisons après sa signature outre-Manche. Depuis le nouvel an, le natif de Buenos Aires affole les compteurs. Un triplé le 20 janvier contre Newcastle, un quadruplé samedi contre Leicester… Une dernière partie contre les Foxes digne d’une "authentique légende" pour Guardiola.

Avec 13 buts en 10 matchs sur l’année civile, il est désormais le buteur numéro 1 du continent, devant Neymar, Luis Suarez et Angel Di Maria. Une efficacité redoutable sur les terrains anglais, que Agüero va tenter de reproduire ce soir à Bâle en huitièmes de finale de Ligue des Champions. Une compétition que ni Manchester City ni Agüero n’ont encore remportée. Cela tombe bien, le Kun est un homme de défi.