Mas, 2e de la Vuelta à 23 ans

Icon Sport

Alejandro Valverde a été rattrapé par le poids des ans. Malgré ses 38 ans, le coureur espagnol avait réalisé jusque-là une Vuelta remarquable. Vainqueur de deux étapes, le Murcian s'était même permis de menacer le maillot rouge de Simon Yates mercredi lors de la terrible ascension du Balcon de Bizkaia. Mais, après avoir déjà perdu du temps vendredi, le vétéran a craqué dans la dernière ascension de cette 73e édition, le Col de la Gallina en Andorre, samedi lors de la 20e étape. Lâché par le groupe de tête et attendu par Nairo Quintana, Valverde a reculé à la 5e place du général. Le Colombien finit quant à lui 8e. Un résultat bien décevant pour la Movistar. 

Si la fin se rapproche pour Alejandro Valverde, Enric Mas a tout l'avenir devant lui. Le jeune espagnol de la Quick-Step Floors, âgé de 23 ans, est la grande révélation de cette Vuelta. Le Majorquin a remporté cette 20e étape, au sprint devant son compagnon d'échappée, le Colombien d'Astana, Miguel Angel Lopez. Les deux hommes monteront, dimanche à Madrid, sur le podium de cette Vuelta, qu'ils terminent avec 1'46'' et 2'04'' de retard sur le grand vainqueur Simon Yates.  

Le Britannique, qui habite en Andorre, a su parfaitement gérer sa montée pour finir en troisième position. Le coureur de la Mitchelton-Scott remportera dimanche à 26 ans son premier Grand Tour. Côté Français, Thibaut Pinot, vainqueur la veille, a pris une belle 4e place et grappillé un rang au général. Le grimpeur de la Groupama-FDJ finit 6e à 5'57''. Le Franc-Comtois doit désormais récupérer avant les championnats du monde prévus à la fin du mois à Innsbruck. Déception en revanche pour Tony Gallopin, qui sort du top 10 et termine cette épreuve au 11e rang à 12'10'' de la première place.